Imprimer la page | fermer la fenêtre

Clearstream : Villepin est mis en examen

Publié le 27/07/2007

L’ancien premier ministre Dominique de Villepin a été mis en examen ce vendredi pour « complicité de dénonciation calomnieuse » dans l’affaire des listings truqués de l'organisme financier Clearstream.

L'ancien locataire de Matignon poursuivi

Dominique de Villepin s’est rendu ce vendredi au pôle financier du Palais de justice de Paris. Il est poursuivi pour « complicité de dénonciation calomnieuse, recel de vol et d'abus de confiance, complicité d'usage de faux » dans l’affaire des listings truqués de l'organisme financier Clearstream. Son audition avec les juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons, qui instruisent ce dossier politico-judiciaire depuis bientôt trois ans, n’a duré que 50 minutes.

En sortant, l’ancien premier ministre a assuré aux journalistes présents n’avoir jamais « participé à une quelconque manœuvre politique ». « A aucun moment, je n'ai demandé d'enquête sur des personnalités politiques », a-t-il ajouté. Les juges avaient convoqué Dominique de Villepin après la découverte de documents récents suggérant son implication dans une manipulation politique visant à discréditer Nicolas Sarkozy, alors candidat UMP pressenti pour la présidentielle.

N’ayant eu de cesse de répéter qu’il avait agi dans ce dossier en qualité de ministre des affaires étrangères, puis de l’intérieur, il devrait demander à être renvoyé devant la Cour de Justice de la République, seule instance habilitée à juger les crimes et délits d’un ministre dans l’exercice de ses fonctions.

rechercher

(Ex. : frais divorce)
Rechercher votre conseiller Les professionnels du droit par région
Rechercher un document Actualités, conseils, métiers, articles...


© www.eurojuris.fr - Imprimé le