Imprimer la page | fermer la fenêtre

Produits alimentaires: fin des allégations trompeuses

Publié le 22/05/2012

La Commission européenne a adopté une liste de 222 allégations de santé qui sont désormais autorisées sur les étiquettes, les emballages et les publicités pour les produits alimentaires, afin de mettre fin aux affirmations trompeuses.

222 allégations de santé autorisées par la Commission Européenne

Les allégations de santé présentes sur les étiquettes des produits alimentaires devront désormais correspondre à une liste éditée par la Commission européenne.

Cette liste  de 222 allégations de santé ( contre près de 4.600 allégations actuellement recensées dans toute l'Europe) pouvant figurer sur les emballages des produits alimentaires ou dans les publicités, a été approuvée la semaine dernière par la Commission européenne.

Basée sur des avis scientifiques solides, cette liste sera utilisée dans toute l’Union européenne et contribuera à ce que les allégations trompeuses soient retirées du marché d’ici la fin de l’année

Dorénavant, le message "sans sucre", par exemple, ne pourra être écrit que si le produit ne contient pas plus de 0,5 g de sucres par 100 g ou 100 ml. L'appellation "sans matières grasses" indique que le produit ne contient pas plus de 0,5 g de matières grasses par 100 g ou 100 ml. Les allégations "à X% sans matières grasses" sont interdites.

À partir du début du mois de décembre 2012, toutes les allégations qui ne sont pas autorisées ou en cours d'examen seront interdites.

Les allégations déjà autorisées sont publiés sur le site de la Commission Européenne. Pour l’instant la liste n’est disponible qu’en anglais.


V. MEREGHETTI-FILLIEUX

rechercher

(Ex. : frais divorce)
Rechercher votre conseiller Les professionnels du droit par région
Rechercher un document Actualités, conseils, métiers, articles...


© www.eurojuris.fr - Imprimé le