Imprimer la page | fermer la fenêtre

Abrogation des modalités de désignation des avocats intervenant en garde à vue en matière de terrorisme

Publié le 20/02/2012

Dans une décision du 17 février 2012 le Conseil constitutionnel abroge les modalités de désignation des avocats intervenant en garde à vue en matière de terrorisme.

Choix du gardé à vue en matière de terrorisme

Le Conseil constitutionnel a rendu le 17 février 2012 une importante décision en censurant l’article 706-88-2 du code de procédure pénale qui limitait la liberté de choix du gardé à vue en matière de terrorisme en prévoyant une liste d’avocats habilités à intervenir et parmi lesquels un magistrat aurait pu choisir un défenseur à la place de la personne mise en cause.

L’article 706-88-2 du code de procédure pénale est donc abrogé à compter de la publication de la décision au Journal officiel. Cette décision est applicable à toutes les gardes à vue mises en œuvre à compter de la date de sa publication.

Lire l'article complet sur le site du Conseil National des Barreaux.

rechercher

(Ex. : frais divorce)
Rechercher votre conseiller Les professionnels du droit par région
Rechercher un document Actualités, conseils, métiers, articles...


© www.eurojuris.fr - Imprimé le