S'inscrire à la newsletter

Les candidats à un marché public doivent-ils être informés de la méthode de notation d'un critère?

Publié le : 07/05/2013 07 mai mai 2013

Non.

Dans un arrêt du 25 mars 2013, le Conseil d'Etat rappelle que les obligations faites au pouvoir adjudicateur en matière d'information des candidats sur les critères d'attribution d'un marché public ne s'étendent pas aux éléments de la méthode retenue pour la notation retenue pour un critère.

En l'espèce, l'Office Public de l'Habitat (OPH) des ARDENNES avait lancé une procédure d'appel d'offres en vue de l'attribution d'un marché de travaux d'entretien de plusieurs immeubles.

Un candidat malheureux avait alors estimé que l'OPH avait failli à ses obligations de publicité et de mise en concurrence en s'abstenant d'informer les candidats que le critère du prix serait apprécié à hauteur de 80 % en fonction d'un montant total général porté au bordereau de prix unitaire remis au candidat et, à hauteur de 20 %, en fonction du rabais consenti par les candidats sur le prix public des matériaux non identifiés dans le bordereau.

Le Juge des Référés avait fait droit à cette requête en estimant que le rabais demandé aux candidats sur les matériaux non identifiés dans le bordereau qui leur avait été remis, constituait en lui-même un critère de prix et que le pouvoir adjudicateur avait donc mis en œuvre 2 critères de prix, l'un pour les fournitures, matériaux et prestations figurant au bordereau de prix unitaire remis aux candidats, l'autre pour les matériaux ne figurant pas dans ce bordereau.

Le Conseil d'Etat censure ce raisonnement en considérant : "qu'en retenant ainsi l'existence d'un second critère de prix, alors que le rabais devant être proposé par les candidats sur les matériaux non prévus au bordereau de prix unitaire constituait, avec l'indication du montant total général porté à ce bordereau, l'un des deux éléments d'appréciation pour la notation d'un seul critère de prix, la pondération de ces deux éléments étant destinée à établir le prix de l'offre et ne manifestant pas l'intention du pouvoir adjudicateur d'accorder à l'un d'entre eux une importance particulière non liée à la part respective des matériaux et fournitures concernée dans l'ensemble des matériaux et fournitures nécessaires à l'exécution des prestations du marché, le Juge des Référés a commis une erreur de qualification juridique."

Cette décision se situe dans la droite ligne de la solution dégagée par le Conseil d'Etat dans son Arrêt du 31 mars 2010 Collectivité territoriale de Corse.

Conseil d'Etat, 31 mars 2010, n° 334279


Cet Arrêt est intéressant en ce qu'il illustre la distinction délicate à opérer entre les critères d'appréciation et les méthodes de notation.

Conseil d'Etat, 25 mars 2013, n° 364951

L'auteur de l'article:Xavier HEYMANS, avocat à Bordeaux.



Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 75 76 77 78 79 80 81 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.