S'inscrire à la newsletter

Montage fiscal: donation et apport à une SCI

Publié le : 17/11/2008 17 novembre nov. 2008
La Cour de cassation a considéré que l’opération litigieuse ne présentait pas une finalité exclusivement fiscale, puisqu’elle avait permis à la donatrice de préparer au mieux la transmission de son patrimoine.

Montage complexe donation usufruit / nue-propriété, apports SCILa Cour de cassation a rejeté ce pourvoi formé par le Directeur général des impôts, considérant que l’opération litigieuse ne présentait pas une finalité exclusivement fiscale, puisqu’elle avait permis à la donatrice de préparer au mieux la transmission de son patrimoine à ses enfants dans un cadre juridique précis et organisé, et permis aussi de lui conserver la maîtrise de la gestion de ses biens immobiliers afin d’assurer sa sécurité matérielle.

En août 1998, une dame (Mme X... selon l’arrêt de la Cour de cassation) a créé avec sa fille une société civile immobilière (SCI), à laquelle elle a apporté la nue-propriété d’une maison.

Avec son fils, elle a créé une autre SCI, à laquelle elle a apporté la nue-propriété de deux immeubles.

Un mois après, par acte de donation partage, elle a donné la nue-propriété des parts des SCI à ses deux enfants ainsi que l’usufruit temporaire sur dix ans de l’un des deux immeubles.

L’administration fiscale a considéré que le but de ces opérations était de dissimuler la donation directe de la nue-propriété des immeubles, et elle a notifié à la mère donatrice un redressement, sur le fondement de l’abus de droit.

Le bien-fondé de la procédure a été validé par le comité consultatif pour la répression des abus de droit.

L’administration a saisi le juge de l’impôt.

Par un arrêt rendu le 31 mai 2007, la Cour d’appel de Colmar a donné raison à la donatrice.

L’administration fiscale a exercé un pourvoi.

La Cour de cassation a rejeté ce pourvoi formé par le Directeur général des impôts, considérant que l’opération litigieuse ne présentait pas une finalité exclusivement fiscale, puisqu’elle avait permis à la donatrice de préparer au mieux la transmission de son patrimoine à ses enfants dans un cadre juridique précis et organisé, et permis aussi de lui conserver la maîtrise de la gestion de ses biens immobiliers afin d’assurer sa sécurité matérielle.

Motif retenu par la Cour de cassation, littéralement :

"Mais attendu qu’après avoir rappelé que l’administration ne soutenait pas que les sociétés étaient fictives, l’arrêt retient que l’opération a permis à Mme X... (donatrice) de préparer au mieux la transmission de son patrimoine à ses enfants dans un cadre juridique précis et organisé, tout en conservant la maîtrise de la gestion de ses biens immobiliers afin d’assurer sa sécurité matérielle, qu’ainsi elle a conservé la faculté, en cas de besoin, de décider seule la mise en vente des immeubles ou d’hypothéquer ceux ci et de les donner à bail commercial, et que les statuts des sociétés lui permettent de procéder à des grosses réparations sur les immeubles, sans s’exposer à un refus d’un nu-propriétaire, tout en sollicitant des associés les appels de fonds nécessaires, ce qui assure la préservation des biens ; qu’en l’état de ces constatations et appréciations, dont il résulte que l’opération litigieuse ne présentait pas une finalité exclusivement fiscale, la cour d’appel a légalement justifié sa décision ; que le moyen n’est pas fondé ;"


RéférenceCour de cassation, Chambre com., économ. et fin., 21 octobre 2008 (pourvoi n° 04-18.770), rejet
Date de l'article: 13 novembre 2008.
L'auteur de cet articleAller sur le site de l'Office Notarial de Baillargues. Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 141 142 143 144 145 146 147 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.