S'inscrire à la newsletter
Procédures de saisies immobilières: les conditions d'exigibilité de la créance

Procédures de saisies immobilières: les conditions d'exigibilité de la créance

Publié le : 05/10/2016 05 octobre oct. 2016
Les conditions d'exigibilité de la créance à la suite de l'arrêt rendu par la 1ère Chambre civile de la cour de cassation le 3 juin 2015 - Incidence sur les procédures de saisies immobilières.

Lors de l’audience d’orientation, le Juge des saisies immobilières doit vérifier non seulement que le créancier poursuivant bénéficie d’un titre exécutoire mais également que la créance qu’il constate est liquide et exigible, en application de l’article L.311-2 du code des procédures civiles d’exécution.


Par un arrêt rendu récemment par la 1ère Chambre Civile de la Cour de Cassation, le 3 juin 2015 (N° 14-15.655), la Cour de Cassation a précisé les conditions d’exigibilité de la créance.


La Haute juridiction a décidé que la déchéance du terme ne peut, sauf disposition expresse et non équivoque, être déclarée acquise au créancier sans la délivrance d’une mise en demeure restée sans effet, précisant le délai dont dispose le débiteur pour y faire obstacle.

En clair, cela signifie que sauf disposition contractuelle expresse et non équivoque, il est impératif de justifier systématiquement de la lettre de mise en demeure préalable qui a été délivrée au débiteur et qui est restée sans effet malgré le délai qui lui a été laissé pour régulariser la situation.

Il est à noter que la mise en demeure préalable doit porter sur le seul arriéré, pour permettre aux débiteurs de régulariser leur situation dans un délai déterminé, et préciser qu'à défaut, la déchéance du terme sera acquise au prêteur.

La solution se veut très protectrice de l’emprunteur en exigeant du créancier qu’il prouve avoir suffisamment averti son client des conséquences de sa défaillance tout en lui laissant en outre un délai pour régulariser la situation.

Toutefois, l’arrêt précise, et c’est important : « sauf disposition expresse et non équivoque », ce qui signifie qu’il est possible de déroger contractuellement à ce principe pour se dispenser de l’envoi de toute mise en demeure préalable.

La Première chambre civile semble néanmoins condamner toute dispense tacite de mise en demeure.

Elle parait exiger que le contrat stipule expressément que la déchéance du terme pourra intervenir sans mise en demeure préalable.

 

En conséquence, il incombe au créancier d’examiner au cas par cas les stipulations contractuelles pour vérifier, avant l’engagement de toute procédure de saisie immobilière, l’exigibilité de la créance.

Ces principes doivent être d’ailleurs respectés dans toutes les procédures de recouvrement, au risque de voir rejetée la réclamation, faute d’exigibilité de la créance, ce qui obligera le créancier poursuivant à diligenter une nouvelle procédure.

Les conséquences peuvent être importantes en matière de saisie immobilière, puisque la caducité du commandementsera irrémédiablement prononcée.

Or, tout commandement déclaré caduc perd son effet interruptif.

Les conséquences seront heureusement limitées à la prescription des échéances impayées car, depuis les arrêts rendus le 11 février 2016 par la Cour de cassation, on sait que si l’action en paiement des mensualités impayées se prescrit à compter de leurs dates d’échéance successives, l’action en paiement du capital restant dû se prescrit à compter de la déchéance du terme, qui emporte son exigibilité (14-22.938).

 

Ainsi, si le juge considère que la créance n’est pas exigible faute de respecter les conditions d’exigibilité, il appartiendra alors au créancier de respecter les règles édictées par la Cour supra en prononçant régulièrement la déchéance du terme afin de rendre exigible le capital de la créance et pouvoir ainsi diligenter une nouvelle action en recouvrement de celui-ci et des échéances impayées non prescrites.
 

Cet article n'engage que son auteur

Auteur

BACLE Florent
Avocat
DROUINEAU 1927 - Poitiers, DROUINEAU 1927 - La-Roche-Sur-Yon
POITIERS (86)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.