Vous êtes ici :

L'avocat

Voici un récapitulatif de la profession d'avocat : son histoire, les missions de cet auxiliaire de justice et la formation qu'il faut suivre pour l'exercer.

Un peu d'histoire...

Dans l'Antiquité, en Grèce et à Rome, des défenseurs officiaient déjà. Mais le plus souvent, l'accusé devait se défendre lui-même, en vertu de la loi de Solon.

En France, la première mention relative à des avocats figure dans un capitulaire de Charlemagne de 802, mais, en pratique, le barreau ne débute qu’avec la fixation du Parlement en 1302 et la création du tableau des avocats en 1327. Apparaissent alors les premières règles de déontologie.

Au 1er janvier 2011 il y avait 53.744 avocats en France, dont 41% de l'effectif total sur le Barreau de Paris, contre 51 758 avocats au 1er janvier 2010, 43 977 au 1er janvier 2005, 42 609 en 2004, 39 454 en 2002, environ 36 000 en 2000 et 25 000 en 1980.

Comment devenir un avocat ?

L'accès à la profession suppose la réussite à un examen d'entrée dans un Centre régional de formation professionnelle des avocats. Cet examen se passe après l'obtention d'un Master 1 en droit (quatre années d'études supérieures dans l'une des nombreuses facultés de droit). En pratique, la quasi-totalité des élèves avocats est titulaire d'un Master 2, au moins. Au sein des I.E.J., il est par ailleurs dispensé une préparation à cet examen se déroulant sur une année. L'inscription à l'I.E.J. est à présent obligatoire.

Actuellement, et suite à une réforme opérée en 2004 et entrée en vigueur à la rentrée 2005, les études dans cette « école » d'avocats durent 18 mois, contre un an auparavant, organisées autour d'enseignements et de stages en cabinet d'avocats et chez d'autres professionnels juridiques ou judiciaires (il s'agit de 18 mois « pleins », ce qui correspond à plus de deux années si l'on raisonne en terme d'année universitaire). À l'issue de cette formation, l'élève avocat doit passer avec succès l'examen de sortie en vue de l'obtention du Certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA). Il prête alors serment devant la cour d'appel et s'inscrit au barreau.

Il s'agit donc d'une formation longue qui est obtenue en général à Bac + 7 ou 8.

Il est également possible d'intégrer la profession d'avocat via des passerelles après avoir exercé certaines professions juridiques ou judiciaires (juriste d'entreprise notamment, après huit années d'exercice), ou encore après avoir exercé une activité de juriste pendant huit ans au service d'une organisation syndicale.

Être avocat

L'avocat est un auxiliaire de justice qui a notamment pour fonction de défendre les droits des justiciables devant les juges, en assistant et représentant ses clients. Il a également pour tâche de délivrer des avis ou des consultations, de rédiger des contrats, actes ou transactions sous seing privé. L'avocat est également connu pour ses plaidoiries.

Lors de sa prestation de serment, l'avocat s'engage à « exercer ses fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ». Il fait partie d'une organisation professionnelle, l'Ordre des avocats. Chaque Ordre dépend du barreau d'un tribunal de grande instance. La fonction des avocats est de consulter, de rédiger des actes juridiques, et surtout de représenter et d'assister leurs clients devant les juridictions.

Devant le tribunal d'instance, le conseil des prud'hommes, le tribunal des affaires de sécurité sociale, le tribunal paritaire des baux ruraux comme devant les juridictions répressives, la représentation par un avocat n'est pas obligatoire. Dans les affaires de la compétence de ces juridictions, l'instance devant la cour d'appel ne nécessite pas non plus de recourir à ses services.

Devant la Cour de cassation, la représentation des parties est assurée par des officiers ministériels dits « avocats au conseil d'État et à la cour de cassation », dits aussi « avocats aux Conseils », qui font partie d'une organisation indépendante de celle de leurs confrères et disposent d'un privilège de représentation devant ces deux juridictions.

Source : Wikipédia, l'Encyclopédie libre