Abandon de la notion de culpabilité civile pour les malades mentaux

Publié le : 27/11/2007 27 novembre nov. 11 2007

La présentation du texte sur les criminels dangereux en conseil des ministres étant prévue mercredi 28 novembre, le gouvernement a dû réécrire son projet de loi: sont en cause les mesures sur l'enfermement des pédophiles à leur sortie de prison et le jugement des malades mentaux irresponsables.

Mesures concernant les pédophiles et responsabilité des malades mentauxLe Conseil d'Etat a rejeté la possibilité de prononcer un "arrêt de culpabilité civile" pour les troubles psychiques. Des centres de sûreté sont créés pour enfermer les criminels sexuels sortant de prison en fin de peine.

La mesure de "rétention" des condamnés après leur peine est prononcée trois mois avant leur libération, par trois juges de la cour d'appel, après avis d'une commission pluridisciplinaire.

En raison du principe de non-rétroactivité, la loi ne s'appliquera qu'à partir de sa promulgation. Elle ne concerne donc pas les personnes qui sortent actuellement de prison.

Seules seront concernées per cette mesure les personnes condamnées à plus de 15 ans de réclusion pour des crimes sur mineurs.

Concernant le jugement des irresponsables, le projet n'est plus relatif à la "culpabilité civile", mais "à la constatation de l'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental". Les juges d'instruction rendront donc des "ordonnances d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental".





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

  • Modification du code électoral
    Publié le : 28/11/2007 28 novembre nov. 11 2007
    Collectivités / Services publics / Service public / Délégation de service public
    Un décret (n°2007-1670) du 26 novembre 2007 vient de modifier la partie réglementaire du code électoral. Sont concernées les listes électorales, la propagand...
  • Les poursuites contre les cautions personnelles
    Publié le : 28/11/2007 28 novembre nov. 11 2007
    Particuliers / Patrimoine / Immobilier / Logement
    Aux termes de l'article L 621-48 alinéa 2 du Code de Commerce dans sa rédaction antérieure à celle issue de la Loi du 26 juillet 2005 reproduit dans la Loi d...
  • L'assiette de la contribution sociale de solidarité des sociétés aménagées
    Publié le : 27/11/2007 27 novembre nov. 11 2007
    Entreprises / Finances / Fiscalité
    La loi de Financement de la sécurité sociale pour 2006, en faisant référence à l'article 256 B du Code Général des Impôts, ne permettait pas d'assujettir l'e...
  • Abandon de la notion de culpabilité civile pour les malades mentaux
    Publié le : 27/11/2007 27 novembre nov. 11 2007
    Particuliers / Civil / Pénal / Procédure pénale / Procédure civile
    La présentation du texte sur les criminels dangereux en conseil des ministres étant prévue mercredi 28 novembre, le gouvernement a dû réécrire son projet de...
  • Redéfinition de la faute grave
    Publié le : 27/11/2007 27 novembre nov. 11 2007
    Entreprises / Ressources humaines / Discipline et licenciement
    S'il invoque une faute grave, l'employeur doit faire quitter immédiatement l'entreprise au salarié, au besoin à l'aide d'une mise à pied conservatoire avant...
  • Lutte contre les marchands de sommeil
    Publié le : 27/11/2007 27 novembre nov. 11 2007
    Collectivités / Contentieux / Tribunal administratif/ Procédure administrative
    Mme Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville, a annoncé le 8 novembre, le lancement d'un plan d'action contre l'habitat indigne et les marchands...
  • The take-over by a new born company of previous engagements
    Publié le : 26/11/2007 26 novembre nov. 11 2007
    Entreprises / Vie de l'entreprise / Création de l'entreprise
    A decision rendered by the Commercial chamber of the Supreme Court (Cour de cassation) on the 9th of October 2007, recalls the principles applicable to the c...
<< < ... 769 770 771 772 773 774 775 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK