Affaire des disparues de l'Yonne: les familles seront indemnisées

Publié le : 06/10/2008 06 octobre oct. 10 2008

Contrairement à la décision initiale de ses services, Rachida Dati a annoncé que les proches des victimes d'Émile Louis recevraient une indemnisation.

Une indemnisation en raison de la lenteur de la procédureLes familles des sept jeunes disparues de l’Yonne, les jeunes filles assassinées par Emile Louis, seront indemnisées par l’Etat.
Une décision qui s’explique, selon Mme Dati, au regard de la « lenteur de la procédure ».

Le 14 décembre 2000, Emile Louis, ancien conducteur de car de la compagnie des rapides de Bourgogne est interpellé, dans le Var, où il a pris sa retraite, par les gendarmes de la section de recherches de Paris et placé en garde à vue.

Il est interrogé au sujet de la disparition entre 1975 et 1979 de sept jeunes handicapées confiées à la Ddass.

En décembre 2000, Emile Louis avouait son meurtre.
4 ans plus tard il était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, le verdict a été confirmé en appel en novembre 2006.

Il aura donc fallu plus de vingt ans pour arrêter le tueur en série présumé de Christine, Jacqueline, Chantal, Madeleine, Françoise, Bernadette et Martine.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 742 743 744 745 746 747 748 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK