S'inscrire à la newsletter
Comment rendre l’UE plus attractive pour les PME?

Comment rendre l’UE plus attractive pour les PME?

Publié le : 10/09/2014 10 septembre sept. 09 2014

Le 8 septembre 2014, la Commission européenne a lancé une consultation publique afin de savoir ce qu'attendent les petites et moyennes entreprises européennes des futures politiques de l’UE.Qu'attendent les petites et moyennes entreprises européennes des futures politiques de l’UE? Il s’agit là de la question centrale de la consultation que la Commission a lancée le 8 septembre 2014 afin d'améliorer le Small Business Act (SBA).

Adopté en juin 2008, le Small Business Act pour l’Europe traduit la volonté politique de la Commission de reconnaître le rôle central des PME dans l’économie de l’UE et met en place, pour la première fois, un cadre politique global pour l’UE et ses États membres dans le domaine des PME. Il vise à améliorer l’approche globale de l’esprit d’entreprise, afin d’ancrer dans la durée le principe de priorité aux PME dans la définition des politiques («Think Small First»), depuis la réglementation jusqu’au service public, et de promouvoir la croissance des PME en aidant celles-ci à s’attaquer aux derniers problèmes qui entravent leur développement.

Ce printemps, des organisations professionnelles de niveau européen ainsi que des représentants des administrations nationales chargés des PME (délégués PME) sont déjà convenus de maintenir les quatre piliers existants du SBA:


  • Accès au financement;
  • Accès aux marchés/internationalisation;
  • entrepreneuriat;
  • Amélioration de la réglementation.

Pour pallier les pénuries de compétences ressenties dans de nombreuses économies européennes, il a également été convenu d’ajouter un cinquième pilier :

  • Formation et compétences des entrepreneurs et du personnel: pour assurer la croissance économique, les entrepreneurs ont eux-mêmes besoin de compétences ainsi que de personnel qualifié.

La consultation publique lancée le 8 septembre vise à obtenir des contributions de toutes les parties intéressées, y compris les créateurs d’entreprises et les organisations professionnelles, afin d’aider la Commission européenne à s'assurer que le SBA soit apte à faire face aux défis à venir.

Cette consultation prendra fin le 15/12/2014.



Virginie MEREGHETTI-FILLIEUX



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © iQoncept - Fotolia.com

Historique

<< < ... 60 61 62 63 64 65 66 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.