Emplois fictifs : Jacques Chirac est entendu par le juge

Publié le : 19/07/2007 19 juillet juil. 07 2007

Ce n’est sans doute que le début d’un long feuilleton judiciaire pour Jacques Chirac. L'ancien chef de l’Etat a été entendu ce jeudi matin à Paris, dans le cadre de l'enquête sur les emplois fictifs du RPR.

Jacques Chirac, "témoin assisté"Ce n’est sans doute que le début d’un long feuilleton judiciaire pour Jacques Chirac. L'ancien chef de l’Etat a été entendu ce jeudi matin à Paris, dans le cadre de l'enquête sur les emplois fictifs du RPR. Il s’est expliqué pendant plus de 4 heures avec le juge du tribunal de Nanterre, Alain Philibeaux, comme « témoin assisté », statut intermédiaire entre témoin simple et mis en examen, qui permet à la personne d'être accompagnée par son avocat. Ce dossier vise la rémunération frauduleuse de cadres du RPR par des entreprises du BTP dans les années 90, alors que Jacques Chirac était président du RPR et maire de Paris.

Pour les affaires Clearstream et Borrel qui concernent la période où il était président de la République (1995-2007), il peut se retrancher derrière l'article 67 de la Constitution, stipulant que le chef de l’Etat « n'est pas responsable des actes accomplis en cette qualité ». Il l’avait d’ailleurs clairement affirmé quelques jours après la perte de son immunité présidentielle, le 16 juin. Dans le même temps, l'ancien président précisait qu'il était à la disposition des magistrats chargés des dossiers dans lesquels « il aurait été mis en cause pour des faits antérieurs à 1995 ». Pour la première fois il se disait prêt à répondre à la justice.

Alain Philibeaux dispose notamment d'une note signée par Jacques Chirac dans laquelle il demande expressément une augmentation de salaire pour une employée de la Ville de Paris alors que celle-ci n'avait jamais travaillé pour la capitale. Alain Juppé, à l’époque secrétaire général du RPR et adjoint aux Finances de Jacques Chirac, avait été condamné à 14 mois de prison avec sursis et 1 an d'inéligibilité dans cette même affaire.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

  • Le PS veut en savoir plus sur l’impact du bouclier fiscal à 50%
    Publié le : 24/07/2007 24 juillet juil. 07 2007
    Particuliers / Patrimoine / Fiscalité
    Le PS a dénoncé ce mardi le manque d’étude d’impact réalisée par le gouvernement sur le bouclier fiscal à 50%. Les députés socialistes ont ainsi envoyé une l...
  • Un point sur la réforme fiscale de 2007
    Publié le : 20/07/2007 20 juillet juil. 07 2007
    Particuliers / Patrimoine / Fiscalité
    La réforme fiscale décidée par le gouvernement et votée lors de la session extraordinaire du parlement au cours de l'été a mis en place un certain nombre de...
  • Cessation du statut de la copropriété
    Publié le : 20/07/2007 20 juillet juil. 07 2007
    Particuliers / Patrimoine / Copropriété
    La loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 régit tout immeuble bâti ou groupe d'immeubles bâtis dont la propriété est répartie, entre plusieurs personnes, par lots...
  • Le projet de loi sur les mineurs multirécidivistes est adopté
    Publié le : 19/07/2007 19 juillet juil. 07 2007
    Particuliers / Pénal / Procédure pénale / Procédure civile
    Les députés ont adopté mercredi le projet de loi sur les mineurs multirécidivistes, par 144 voix contre 93. Ce texte instaure des peines minimales pour les r...
  • Le Contrat Nouvelle Embauche condamné
    Publié le : 19/07/2007 19 juillet juil. 07 2007
    Entreprises / Ressources humaines / Contrat de travail
    Devant la frilosité de certains employeurs à recruter du personnel compte tenu des incertitudes économiques conjuguées aux contraintes du code du travail, le...
  • Emplois fictifs : Jacques Chirac est entendu par le juge
    Publié le : 19/07/2007 19 juillet juil. 07 2007
    Collectivités / Contentieux / Responsabilité administrative
    Ce n’est sans doute que le début d’un long feuilleton judiciaire pour Jacques Chirac. L'ancien chef de l’Etat a été entendu ce jeudi matin à Paris, dans le c...
  • Les premiers articles du projet de loi sur le service minimum sont adoptés
    Publié le : 18/07/2007 18 juillet juil. 07 2007
    Collectivités / Services publics / Fonction publique / Personnel administratif
    Dans la soirée de mercredi, le Sénat a adopté les premiers articles du projet de loi sur l'instauration d'un service minimum dans les transports.Vers une gén...
<< < ... 750 751 752 753 754 755 756 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK