S'inscrire à la newsletter
Inaptitude d'un agent public

Inaptitude d’un agent public : précisions sur les conditions pour percevoir l’ARE

Publié le : 03/09/2021 03 septembre sept. 09 2021

Un ancien agent public peut bénéficier sous certaines conditions de l’allocation d’assurance chômage dite « aide de retour à l’employeur » (ARE) par son ancien employeur public. 

Le Conseil d’Etat rappelle les conditions pour jouir du revenu de remplacement prévu par l'article L.5421-1 du code du travail :

- être involontairement privé d'emploi
- être apte au travail. 
- et rechercher un emploi. 

En l’espèce, l’ancien agent public avait été licencié pour inaptitude physique totale et définitive à l’exercice de toutes fonctions.

Sur le contrôle de l’aptitude au travail :

La collectivité territoriale a refusé de verser l’ARE au motif que la première condition « être apte à exercer un emploi » n’était pas remplie. 

La haute juridiction précise tout d’abord que le contrôle de l’aptitude physique du demandeur d’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) relève, non pas de la compétence de l’ancien employeur public, mais de la compétence exclusive du préfet.

Ainsi, l’ancien employeur public n’est pas compétent pour se prononcer sur l’aptitude physique du demandeur d’ARE. Il doit saisir le préfet à cet effet.

Sur la recherche d’emplois :

Le Conseil d’Etat considère également qu’un ancien agent public satisfait à la condition d’aptitude à l’emploi ouvrant droit au versement de l’ARE aussi longtemps qu’il demeure inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi.

La juridiction précise qu’il est interdit de conditionner le bénéfice des allocations à des actes positifs de recherche d'emploi : "si l'existence d'actes positifs et répétés accomplis en vue de retrouver un emploi est une condition mise au maintien de l'allocation d'aide au retour à l'emploi, elle ne saurait conditionner l'ouverture du droit à cette allocation".


CE, 16 juin 2021, n° 437800


Cet article n'engage que son auteur.

 

Auteur

Capucine VARRON CHARRIER
Avocat Associée
CLAMENCE AVOCATS
TOULON (83)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK