S'inscrire à la newsletter

La loi de modernisation de l'économie

Publié le : 30/07/2008 30 juillet juil. 2008
La loi de modernisation de l'économie a été votée en deuxième lecture par l'Assemblée Nationale et le Sénat le 23 juillet 2008.

Du nouveau pour l'entrepreneur individuel et les entreprises en difficultéLa loi de modernisation de l'économie apporte entre autre les dispositions suivantes :

- Tout entrepreneur individuel pourra désormais déclarer insaisissables non seulement sa résidence principale mais ses autres biens immobiliers non affectés à son usage professionnel.
Si un bien est partiellement affecté à un usage professionnel et partiellement à usage d'habitation, il faudra réaliser un état descriptif de division qui désigne la partie non affectée à usage professionnel objet de l'insaisissabilité.

- D'autre part, la loi a complété l'article 2015 du Code Civil en ce sens que les membres de la profession d'avocat peuvent également avoir la qualité de fiduciaire.
Il faut rappeler que la fiducie est la constitution d'un patrimoine fiduciaire par un constituant pour garantir la créance d'un créancier qui peut être le fiduciaire lequel peut également être un tiers.
Il y a des fiducies sûretés et des fiducies ordinaires.

En tout état de cause les biens objets de la fiducie sont transmis en pleine propriété au fiduciaire qui doit les tenir dans un compte séparé et qui doit les gérer pour le compte du constituer à qui ils sont restitués si celui-ci respecte ses obligations.

La loi prévoit qu'une ordonnance sera prise dans les 6 mois par le Gouvernement pour adapter les textes sur la fiducie à la profession d'avocat.

De nombreuses autres dispositions aménagent la fiducie ou modifient les règles du Code Civil.

- Concernant les difficultés des entreprises, la Loi de modernisation de l'économie autorise le Gouvernement à prendre par voie d'ordonnance des dispositions modificatives de la Loi de sauvegarde aux fins de favoriser la conciliation, rendre plus attractive la procédure de sauvegarde, clarifier certaines règles du redressement judiciaire, simplifier la liquidation judiciaire, favoriser le recours au cession d'entreprise en liquidation judiciaire, sécuriser celle-ci ainsi les cessions d'actif, simplifier le régime des créances nées après le jugement d'ouverture de la procédure collective en réduisant la diversité des règles applicables, accroître l'efficacité des sûretés notamment de la fiducie, du gage sans dépossession et en adapter les effets aux procédures de difficultés des entreprises.

Parmi d'autres missions données par cette ordonnance il y aura l'actualisation des dispositions actuelles en assurant leur coordination avec les dispositions législatives qui lui sont liées en matière de saisie immobilière et des sûretés, ce qui veut dire que la saisie immobilière nouvelle sera adaptée à la vente des biens immeubles sur liquidation judiciaire.

- Il faut signaler également que le droit de rétention qui est institué par l'article 2286 du Code Civil et qui prévoyait trois cas se voit rajouter un quatrième cas très important : "bénéficie d'un droit de rétention celui qui bénéficie d'un gage sans dépossession.".

Le gage des meubles corporels initialement avec dépossession a été institué par la réforme des sûretés comme un gage sans dépossession à titre principal même si le gage avec dépossession est maintenu.

Ce gage fait l'objet par contre d'une publicité dans un registre électronique tenu par les Greffiers des Tribunaux de Commerce et la loi créée donc un droit de rétention non pas physique mais fictif, ce qui est assez nouveau.

Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

PROVANSAL Alain
Avocat Honoraire
PROVANSAL AVOCATS ASSOCIES
MARSEILLE (13)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 144 145 146 147 148 149 150 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.