La ministre de la Justice et l'immunité judiciaire de l'avocat

Publié le : 11/03/2009 11 mars mars 03 2009

Ce Jugement précise que l'analogie opérée par un avocat se référant aux articles de presse relatifs à la ministre de la justice et publiés par plusieurs médias nationaux, compte tenu du fait que ces derniers avaient allégué l'existence d'un faux document et le bénéfice susceptible d'être résulté de son usage, a tendu à relativiser la gravité de l'infraction reprochée à son client et, par conséquent, elle ne dépassait pas les limites d'une défense légitime, et les propos litigieux ne peuvent être considérés comme étrangers ni inutiles à la cause défendue, et ne peuvent fonder une action en diffamation.

Cet article rédigé par Monsieur le Bâtonnier Yves AVRIL pour les Editions DALLOZ est disponible dans le receuil Dalloz n°1 du 8 janvier 2009 page 68.

Vous pourrez consulter cet article chez Dalloz.

.

Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 713 714 715 716 717 718 719 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK