Le secret bancaire à l'épreuve du devoir de mise en garde

Publié le : 24/10/2007 24 octobre oct. 10 2007

La Chambre commerciale de la Cour de cassation par un arrêt du 18 septembre 2007 (Ch. Com. n° de pourvoi 06-10663) rejette le pourvoi formé contre un arrêt de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence et confirme la portée du secret professionnel bancaire (1ère chambre civile D) du 28 septembre 2005.

Précisions
Une clinique avait attribué l'exclusivité de ses analyses à un laboratoire.

En contrepartie le laboratoire devait :

- verser 21 % des honoraires encaissés pour son compte par la clinique,
- verser un dépôt de garantie de 4.000.000 de francs.

Le laboratoire, pour financer ce dépôt de garantie, a dû contracter un prêt le 6 avril 1994 faisait l'objet d'un versement sur un compte de la clinique ouvert dans les livres de la banque.

Mais la clinique a été mise en redressement judiciaire un an plus tard le 14 avril 1995 et il a été indiqué au laboratoire que le dépôt de garantie ne pourrait lui être restitué.

Le laboratoire a donc estimé que la banque avait engagé sa responsabilité en ne l'informant pas de la situation financière obérée de la clinique et a assigné la banque en responsabilité à ce titre.

La Cour d'appel a rejeté l'intégralité des demandes du laboratoire opposant le secret professionnel au laboratoire.

La Cour de cassation a confirmé cet arrêt, en affirmant que « l'obligation au secret professionnel à laquelle sont tenus les établissements de crédit leur interdit de fournir à un client qui en formule la demande des renseignements autres que simplement commerciaux d'ordre général et économique sur la solvabilité d'un autre de leurs clients ».

La Cour a estimé que le laboratoire n'alléguait pas avoir demandé à la banque de simples renseignements commerciaux sur la solvabilité de la clinique. La banque n'avait donc pas manqué à son obligation d'information.

Cet arrêt rappelle donc l'impossibilité pour le banquier de transmettre des informations confidentielles présentant un caractère privé dont il a connaissance dans le cadre de son activité professionnelle. Une distinction est ainsi faite par la Cour entre les renseignements commerciaux d'ordre général et les renseignements confidentiels, tel que le solde du compte bancaire, d'éventuels incidents bancaires, etc.

La notion de renseignements autres que simplement commerciaux d'ordre général et économique sur la solvabilité risque de devoir être encore précisée.

Le secret professionnel bancaire pouvant être levé par le client de la banque, une clause aurait pu être insérée au contrat autorisant l'établissement bancaire à communiquer certaines informations.





Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

VIBERT Olivier
Avocat Associé
Olivier VIBERT
PARIS (75)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur

Historique

  • Les conditions du droit à rémunération
    Publié le : 25/10/2007 25 octobre oct. 10 2007
    Entreprises / Ressources humaines / Salaires et avantages
    Il résulte des articles 6 de la loi du 2 janvier 1970 (loi Hoguet) et 72 du décret du 20 juillet 1972 qu'un agent immobilier ne peut réclamer de commission o...
  • Grenelle de l'environnement : Nicolas Sarkozy a tranché
    Publié le : 25/10/2007 25 octobre oct. 10 2007
    Particuliers / Consommation / Distribution
    Grenelle de l'environnement : Nicolas Sarkozy a tranché
    Alors que de nombreux points du Grenelle de l’environnement provoquent la polémique, le président Nicolas Sarkozy a tranché, jeudi, faisant ainsi part de ses...
  • De l'utilité des titres exécutoires dans les marchés publics
    Publié le : 24/10/2007 24 octobre oct. 10 2007
    Collectivités / Marchés publics / Exécution
    Par une décision en date du 26 septembre 2007, Office Public Départemental des HLM du GARD, n°259809, le Conseil d’Etat a précisé que la personne publique po...
  • Le secret bancaire à l'épreuve du devoir de mise en garde
    Publié le : 24/10/2007 24 octobre oct. 10 2007
    Entreprises / Finances / Banque et finance
    La Chambre commerciale de la Cour de cassation par un arrêt du 18 septembre 2007 (Ch. Com. n° de pourvoi 06-10663) rejette le pourvoi formé contre un arrêt d...
  • L'AFNOR n’est pas une assurance
    Publié le : 24/10/2007 24 octobre oct. 10 2007
    Particuliers / Patrimoine / Assurances
    Une personne devient l’heureux propriétaire d’un téléviseur aux Normes françaises le 18 janvier 2001, malheureusement ce téléviseur tombe en panne deux ans p...
  • Immigration : version finale de l'amendement sur les tests ADN
    Publié le : 23/10/2007 23 octobre oct. 10 2007
    Particuliers / Civil / Pénal / Procédure pénale / Procédure civile
    La version finale de l’amendement Mariani sur les tests ADN en cas de regroupement familial est en discussion au Parlement ce mardi après-midi. L'Assemblée n...
  • L'OIT s'apprêterait à condamner le CNE
    Publié le : 23/10/2007 23 octobre oct. 10 2007
    Entreprises / Ressources humaines / Contrat de travail
    L’OIT s'apprêterait à condamner le CNE pour non-conformité à la résolution 158 de sa convention, qui prohibe le licenciement sans motif valable.Le CNE non-co...
<< < ... 796 797 798 799 800 801 802 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK