Les infirmières bulgares : bientôt fixées sur leur sort ?

Publié le : 16/07/2007 16 juillet Juil. 2007
Le Conseil supérieur des instances judiciaires libyennes devait se saisir ce matin de l’affaire des infirmières et du médecin bulgares condamnés à mort. L’audience a finalement été reportée à 18 heures, les membres du Conseil attendant encore un document signé par les familles des enfants contaminés par le virus du sida.

L'audience est reportée à ce soirLe Conseil supérieur des instances judiciaires libyennes devait se saisir ce matin de l’affaire des infirmières et du médecin bulgares condamnés à mort. L’audience a finalement été reportée à 18 heures, les membres du Conseil attendant encore un document signé par les familles des enfants contaminés par le virus du sida. Elles y garantiraient leur acceptation d’un dédommagement pécuniaire, renonçant ainsi à la peine capitale pour les accusés. L’indemnisation s’élèverait à 1 million de dollars par victime, sachant que 438 enfants ont été infectés à ce jour, dont 56 sont morts. L'avocat libyen de la défense, Othman Al-Bizanti, a confirmé la signature de ce document. En contrepartie, les cinq infirmières et le médecin libyens se sont engagés à ne pas entamer de poursuites contre Tripoli à leur libération, malgré le fait qu’ils aient passé huit années en prison.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 914 915 916 917 918 919 920 ... > >>
Information sur les cookies
Ce site utilise des "cookies" pour effectuer de la mesure d’audience, ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vos données personnelles ne sont pas collectées et ces cookies ne représentent aucun danger pour votre équipement.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations Moins d'informations
Les cookies sont des fichiers textes utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site n’utilise que des cookies d'identification, d'authentification, d’analyse de mesure d'audience ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez cependant vous opposer à la mise en place de ces cookies en désactivant cette option dans les paramètres de votre navigateur.
Nous vous invitons à consulter les instructions de votre navigateur à cet effet et vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
J'ai compris