S'inscrire à la newsletter
Limites à la nullité des délibérations de l'assemblée générale extraordinaire

Limites à la nullité des délibérations de l'assemblée générale extraordinaire

Publié le : 05/10/2012 05 octobre oct. 2012

La nullité d'un acte modifiant les statuts d'une société commerciale ne peut résulter que d'une disposition expresse du livre deuxième du code de commerce ou des lois qui régissent les nullités des contrats.

Sociétés commercialesCour de cassation, Chambre commerciale, 30 mai 2012, pourvoi numéro 11-16272


Deux personnes sont associées à hauteur respective de 51% et 49% d'une société commerciale.

L'associé minoritaire sollicite l'annulation de plusieurs décisions relatives à une opération de coût d'accordéon ou la diminution à zéro du capital social immédiatement suivi par une augmentation de capital.

Les statuts de cette société prévoyaient que les décisions collectives extraordinaires devaient être adoptées à la majorité des trois quart. Les décisions querellées et notamment les premières qui décidaient de la mise en place d'une opération de coups d'accordéon n'ont été prises que par le seul associé majoritaire qui ne disposait donc que de 51% des parts sociales.

L'associé minoritaire estimait que les décisions ont été prises sans être adoptées dans les conditions fixées par les statuts.

La Cour d'appel fait droit aux demandes de l'associé minoritaire et annule les délibérations contestées.

La Cour de cassation est saisie. Le débat devant la cour de cassation porte sur la sanction du non respect des règles de majorité. L'associé majoritaire juge que l'éventuelle violation des règles de majorité fixées par les statuts n'emportait pas la nullité des décisions.

La Cour de cassation suit le raisonnement de l'associé majoritaire. Elle rappelle en effet que les causes de nullité d'un acte modifiant les statuts doivent résulter d'une disposition expresse du livre deuxième du code de commerce ou des lois qui régissent la nullité des contrats.

La Cour de cassation juge ensuite que le non respect de règles statutaires de majorité contrevenait aux statuts mais non à une disposition expresse du code de commerce ou des nullités contractuelles.

La Cour d'appel ne pouvait donc comme elle l'a fait annuler les dispositions prises en assemblée. L'actionnaire minoritaire devait éventuellement agir sur le terrain de la responsabilité mais il ne pouvait solliciter la nullité des délibérations.

Le souci de limiter les causes de nullité des délibérations d'assemblée aux seules nullités visées par des textes spécifiques doit être encouragée. Un trop grand nombre de nullité rendrait trop précaire les décisions d'assemblée.





Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © KonstantinosKokkinis - Fotolia.com

Auteur

VIBERT Olivier
Avocat Associé
IFL-AVOCATS
PARIS (75)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 84 85 86 87 88 89 90 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.