S'inscrire à la newsletter
Obligation d'accessibilité des transports aux handicapés

Obligation d'accessibilité des transports aux handicapés

Publié le : 06/07/2012 06 juillet juil. 2012

Les services de transport collectif doivent être rendus accessibles dans leur totalité aux personnes handicapées et à mobilité réduite d'ici le 12 février 2015, sauf en cas d'impossibilité technique avérée.

Les conditions à la dérogation Seul un obstacle de nature technique impossible à surmonter ou qui ne pourrait être surmonté qu'au prix d'aménagements spéciaux d'un coût manifestement hors de proportion avec le coût habituellement supporté pour rendre accessible le type d'ouvrage ou d'équipement considéré permet de déroger à l'obligation de rendre les réseaux de transports publics accessibles aux handicapés d'ici 2015.

En application des dispositions de l'article 45 de la loi du 11 février 2005, partiellement codifié aux articles L. 1112-1 à L. 1112-7 du Code des Transports, d'ici 2015, les réseaux de transport public doivent être accessibles aux personnes handicapés et à mobilité réduite.

C'est ainsi que les autorités compétentes pour l'organisation du transport public élaborent un schéma directeur d'accessibilité des services qui fixe la programmation de la mise en accessibilité des services de transport et définit les modalités de l'accessibilité des différents types de transport.

Ce n'est qu'en cas d'impossibilité technique avérée de mise en accessibilité de réseau existant que des moyens de transport adaptés aux besoins des personnes handicapées ou à mobilité réduite doivent être mis à leur disposition.

Le Conseil d'Etat vient de préciser qu'en application de ce texte, les services de transport collectif, à l'exception des réseaux souterrains de transport ferroviaire et de transport guidé, doivent être rendus accessibles dans leur totalité aux personnes handicapées et à mobilité réduite d'ici le 12 février 2015, sauf en cas d'impossibilité technique avérée.

La Haute Assemblée précise qu'une telle impossibilité doit être appréciée au cas par cas, pour chaque ouvrage ou équipement en fonction de ses caractéristiques propres, et ne saurait résulter que d'un obstacle de nature technique impossible à surmonter ou qui ne pourrait être surmonté qu'au prix d'aménagements spéciaux d'un coût manifestement hors de proportion avec le coût habituellement supporté pour rendre accessible le type d'ouvrage ou équipement considéré.

C'est ainsi que le schéma directeur d'accessibilité est illégal s'il ne fait pas état, pour les différents points d'arrêt, d'obstacle technique impossible à surmonter, sauf à procéder à des aménagements d'un coût manifestement disproportionné.

En l'espèce, le Conseil d'Etat a confirmé l'arrêt de la Cour Administrative d'Appel qui avait considéré que le schéma directeur d'accessibilité adopté par le bureau de la Communauté d'Agglomération du Pays Voironnais ne prévoyait l'aménagement que de 42,5 % des points d'arrêts des lignes régulières du réseau de transport considéré en énonçant que l'aménagement de l'ensemble du réseau aurait un coût global trop élevé.

Cette motivation ne satisfaisait pas aux conditions de dérogation sus-énoncées, dès lors qu'il n'était pas démontré que les obstacles techniques étaient impossibles à surmonter sauf à procéder à des aménagements d'un coût manifestement disproportionné.


Conseil d'Etat, 22 juin 2012, n° 343364 (Mentionné dans les tables du recueil Lebon).

Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Studio DER - Fotolia.com

Historique

<< < ... 88 89 90 91 92 93 94 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.