S'inscrire à la newsletter

Procédure civile : désistement et procédures orales

Publié le : 19/02/2008 19 février févr. 02 2008

Par un arrêt du 10 janvier 2008, la Cour de cassation, 2ème Chambre civile a cassé un arrêt de la Cour d'appel de PARIS (22ème Chambre) du 27 octobre 2005 qui avait condamné une appelante à un euro de dommages et intérêts ainsi qu'à la condamnation au paiement des frais irrépétibles (honoraires d'avocats) alors que l'appelante s'était désistée par télécopie de son recours.

JurisprudenceUne ex-salariée exerce un recours en révision contre une décision prud'homale puis se désiste de ce recours par télécopie du 11 juin 2005. S'étant désistée de son recours, elle ne comparaît pas à l'audience qui suivait.

Son ex-employeur se présente donc seul à cette audience et sollicite des dommages et intérêts pour procédure abusive ainsi qu'une condamnation au titre des frais irrépétibles (honoraire d'avocats, ...).

La Cour d'appel de PARIS a débouté l'appelante de son recours en révision et condamné cette dernière à 1 € de dommages et intérêts pour procédure abusive ainsi qu'à une certaine somme au titre des frais irrépétibles.

La personne condamnée a formé un pourvoi en cassation estimant que s'étant désistée, elle ne pouvait se voir condamnée postérieurement à son désistement.

La Cour de cassation dans son arrêt du 10 janvier 2008, considère que l'effet du désistement dans une procédure orale est immédiat. Le désistement était donc parfait au 11 juin 2005.

La Cour d'appel de Paris ne pouvait donc condamner la personne qui s'était désistée au paiement de dommages et intérêts sollicités reconventionnellement et postérieurement au désistement.

La Cour de cassation précise que la personne qui s'était désistée pouvait par contre se voir condamnée sur le fondement de l'article 700 du NCPC car le désistement emportait, sauf convention contraire, soumission de payer les frais de l'instance éteinte.

La Cour de cassation n'a pas renvoyé cette affaire et, statuant à nouveau conformément à l'article 627 du NCPC, elle a constaté que l'instance était éteinte, débouté la Société, l'ex-employeur, de ses demandes de dommages et intérêts mais condamné la salariée à payer 1.200 € au titre de l'article 700 du NCPC.

Dans les procédures orales, il convient donc de se méfier des désistements formés par télécopie, ces derniers pouvant donner lieu à une condamnation au titre des frais irrépétibles.

Il est nécessaire dans sa demande de désistement de faire constater que les parties conservent chacun les frais qu'ils ont engagés pour l'instance éteinte, à défaut le Tribunal ou la Cour pourrait condamner la partie qui s'est désistée.

Liens- Procédure

- Procédure civile

- Nouveau Code de Procédure Civile

- Désistement

-Le Blog de Maître Olivier VIBERT Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

VIBERT Olivier
Avocat Associé
IFL-AVOCATS
PARIS (75)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 153 154 155 156 157 158 159 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.