Salle de shoot : première expérimentation à Paris

Publié le : 05/02/2013 05 février févr. 02 2013

L'information n'a pas été confirmée par le Ministère de la santé, cependant une première salle de consommation à moindre risque autrement appelée "salle de shoot" devrait être ouverte à Paris à titre expérimental.

Ouverture d'une salle de consommation à moindre risque courant 2013La première salle de consommation à moindre risque appelée péjorativement "salle de shoot" devrait ouvrir dans le nord de Paris selon France Culture. L'information n'a pas été confirmée par Matignon et le Ministère de la Santé mais devrait être officialisée avec l'ouverture effective d'une salle de consommation d'ici à la fin 2013. Bordeaux et Marseille devaient également accueillir le dispositif à titre expérimental mais cette possibilité aurait été abandonnée.

Une étude de faisabilité rendue récemment par la Mission Interministérielle de lutte contre les drogues et la toxicomanie (MILDT) appelait de ses voeux la mise en place de ces salles de consommation à moindre risque. Le Gouvernement avait été interpellé sur la question par Jean-Marie Le Guen.

La communauté scientifique favorable à la création de Salles de consommation à moindre risque (SCMR):

Une expertise collective de l'INSERM datant du 30 juin 2010 mettait en exergue les avantages de l'ouverture de SCMR. Tout d'abord de tels environnements permettent de recréer un lien social avec des personnes désocialisées et touchées par la pauvreté et l'exclusion. Les SCMR permettent également de réduire les maladies infectieuses et morbides telles que le VIH et de réduire la surconsommation menant à l'overdose. Sur le plan sociétal, de telles salles contribuent à l'amélioration sensible de la perception de la population et réduisent la consommation de drogues dans les lieux publics.

Droit comparé: les salles de consommation à moindre risque à l'étranger

Des salles de consommations à moindre risque existent chez nos voisins européens depuis quelques années. La Suisse fut un fer de lance en ouvrant dès 1986 une salle à Berne, aujourd'hui, la salle de consommation à moindre risque de Berne, le Quai 9, est érigé en exemple par les collectifs favorables aux SCMR. Le Canada, l'Espagne, ou encore l'Allemagne et les Pays-Bas ont mis en place des SCMR au fil des ans avec des bénéfices en termes de santé publique. Les détracteurs en France restent nombreux en raison du débat moral sous-jacent que suscite la création de ces salles.

Si le comité de pilotage des salles de consommation à moindre risque a des répercussions positives en matière de santé publique il sera étendu dans d'autres villes de l'hexagone. La lettre de mission n'a pas encore été communiquée et devrait apporter des précisions d'importance quant au périmètre d'action, aux moyens mobilisés et aux acteurs qui assureraient ce suivi médico-social.

Sources:France Culture, Journal de 8h, Christine MONCLA (12 minutes 37)



Chloé RAMA, Eurojuris France





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 464 465 466 467 468 469 470 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK