Obligation de reclassement des agents non titulaires

Obligation de reclassement des agents non titulaires

Publié le : 19/11/2014 19 novembre nov. 11 2014

L'obligation de reclassement ne concerne pas les agents qui disposent par ailleurs, en qualité d'agent public titulaire, d'un droit à réintégration dans son administration d'origine.Le Conseil d'Etat a reconnu l'existence d'un principe général du droit dont s'inspirent le code du travail et les règles du statut général de la fonction publique, selon lequel il incombe à l'administration, avant de pouvoir prononcer le licenciement d'un agent contractuel recruté en vertu d'un contrat à durée indéterminée de chercher à reclasser l'intéressé (Conseil d'Etat, section, 25 septembre 2013, n° 365139).

Ce principe s'applique que l'emploi de l'agent contractuel soit supprimé dans le cadre d'une réorganisation du service ou que l'agent soit écarté pour être remplacé par un fonctionnaire.

Cette obligation de reclassement ne concerne cependant pas les agents qui disposent par ailleurs, en qualité d'agent public titulaire, d'un droit à réintégration dans son administration d'origine.

L'administration n'est cependant pas obligée de prendre en compte les emplois vacants au sein de l'ensemble de la fonction publique concernée.

Cette obligation s'impose seulement au sein des services de l'administration qui employait l'agent.


Conseil d'Etat, 10 octobre 2014, n° 365052.

Conseil d'Etat, 22 octobre 2014, n° 368262.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Chlorophylle - Fotolia.com

Auteur

PLATEL Pauline

Historique

<< < ... 15 16 17 18 19 20 21 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK