S'inscrire à la newsletter
Pistes de ski et appartenance au domaine public de la collectivité

Pistes de ski et appartenance au domaine public de la collectivité

Publié le : 19/05/2014 19 mai Mai 2014
Dans une décision du 28 avril 2014, le Conseil d’Etat a jugé que les pistes de ski alpin qui sont la propriété d’une collectivité publique appartiennent sous certaines conditions au domaine public de cette collectivité.

Les conséquences sont évidemment importantes puisque c’est alors tout le régime juridique de la domanialité publique qui va s’appliquer.

Le Conseil d’Etat était amené à statuer relativement à la construction d’un bar-restaurant-discothèque partiellement enterrée sur une parcelle appartenant à la commune de Val d’Isère.

Cette parcelle, située au bas d’une piste de ski alpin, posait la question de son appartenance au domaine public ou au domaine privé de la commune.

Dans cette affaire, le Conseil d’Etat a rappelé les critères de la domanialité publique fixés aux articles L 2111-1 et L 2111-2 du Code général de la propriété des personnes publiques.

Pour mémoire, il convient de rappeler que les biens qui sont la propriété d’une personne publique appartiennent au domaine public lorsqu’ils sont affectés soit à l’usage direct du public soit à un service public à la condition dans ce dernier cas qu’il fasse l’objet d’un aménagement indispensable à ce service public.

Après avoir rappelé ces critères, le Conseil d’Etat a jugé, faisant référence à une jurisprudence constante, que l’exploitation des pistes de ski constituait une mission de service public.

Et, de manière logique, il a été donc constaté l’appartenance de cette piste de ski alpin au domaine public de la collectivité.

Cette décision est intéressante à plus d’un titre en ce qu’elle vient notamment rappeler les modalités de valorisation de leur patrimoine par les collectivités.

Depuis de nombreuses années, différentes lois et règlements sont venus apporter plusieurs possibilités d’exploitation de ce domaine public.

Le Code général de la propriété des personnes publiques a regroupé les diverses réglementations applicables en la matière.

L’on peut citer également les dispositions du CGCT qui font référence au bail emphytéotique administratif ou à l’autorisation d’occupation temporaire constitutive de droits réels.

Ce sont les articles L 1311-1 et suivants du CGCT.

Les articles L 1311-13 et L 1311-14 de ce même code rappellent que les maires et présidents peuvent recevoir et authentifier les actes, lesquels sont par la suite publiés en cas de nécessité.

Il est certain que nous sommes à l’aube d’un développement important des modalités de gestion de leur patrimoine par les collectivités, à l’égard duquel la présence d’un avocat spécialisé est plus que jamais indispensable.





Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © ushuaia2001 - Fotolia.com

Auteur

DROUINEAU Thomas
Avocat Associé
DROUINEAU 1927 - Poitiers
POITIERS (86)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 5 6 7 8 9 10 11 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.