S'inscrire à la newsletter

Les mesures étatiques d’aide au secteur bancaire

Publié le : 24/10/2008 24 octobre oct. 2008
Les États membres de la zone euro s’engagent à garantir les prêts interbancaires afin d’enrayer la crise de liquidités, et aussi, à recapitaliser leurs banques afin de mettre fin à la crise de la solvabilité à laquelle elles font face.

Volonté de la Commission de les encadrerOn sait que les États membres de la zone euro (+ la Grande-Bretagne) s’engagent, d’une part, à garantir les prêts interbancaires afin d’enrayer la crise de liquidités, d’autre part et aussi, à recapitaliser leurs banques afin de mettre fin à la crise de la solvabilité à laquelle elles font face.

La Commission de Bruxelles réagit, sans tarder, en rendant publiques les lignes directrices qu’elles destinent aux États membres sur la façon dont ils peuvent soutenir les institutions financières dans la crise financière actuelle, en respectant les règles communautaires sur les aides d’État.

Ces lignes directrices s’appuient en particulier sur les règles du traité CE concernant les aides destinées à remédier à une perturbation grave de l’économie d’un État membre (article 87.3.b).

La Commission juge que la gravité de la crise financière actuelle justifie le recours à cette disposition, s’agissant d’aider les États membres à mettre en place des mesures concrètes coordonnées permettant de restaurer la confiance sur les marchés financiers.

MAIS :

La Commission rappelle que les règles sur les aides d’État de l’Union imposent que les mesures prises ne provoquent pas des distorsions de concurrence disproportionnées, par exemple en discriminant les institutions financiers basés dans un autre État membre ou en permettant aux banques bénéficiaire de capter de façon déloyale de nouveaux courants d’affaires à raison du seul soutien étatique.

Et que les mesures doivent être limitées dans le temps et envisager une contribution proportionnée du secteur privé.

Par ailleurs la Commission s’engage à approuver très vite les mesures conformes à ces lignes directrices dans les meilleurs délais.

SourceThe application of State aid rules to measures taken in relation to financial institutions in the context of the current global financial crisis, pouvant être vu ici (en anglais) :
http://ec.europa.eu/comm/competition/state_aid/legislation/banking_crisis_paper.pdf L'auteur de cet articleCet article a été rédigé par l'Office Notarial de Baillargues.
Aller sur le site de l'Office Notarial de Baillargues.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.