S'inscrire à la newsletter

De grands établissements bancaires français victimes dune escroquerie

Publié le : 24/08/2007 24 août août 2007
Plusieurs grands établissements bancaires français ont été victimes d’une escroquerie de grande ampleur. M. Chikli, cerveau présumé de cette histoire, a réussi à leur soutirer des millions d'euros en se faisant passer pour le président de la banque. Il leur faisait croire qu'il fallait sortir des fonds pour participer à la lutte contre le blanchiment de l'argent du terrorisme.

Une escroquerie de plusieurs millions d'euros
La juge Sylvie Gagnard est sur le point d'achever une enquête ouverte pour escroquerie en bande organisée. Les victimes sont de grands établissements bancaires français, parmi lesquels La Poste, la Société générale, le Crédit lyonnais, la Caisse d'épargne d'Ile-de-France, la Banque Hervet et la Banque de financement de trésorerie. M. Chikli, le cerveau présumé de cette affaire, a réussi à leur extorquer des millions d'euros en leur faisant croire qu'il fallait sortir des fonds pour participer à la lutte contre le blanchiment de l'argent du terrorisme. Il s'est actuellement réfugié en Israël, une procédure d'extradition est en cours pour qu’il soit jugé sur le territoire français. Interrogé par des policiers qui se sont rendus sur place, l'intéressé aurait déjà reconnu une partie des faits.

La trace des fonds extorqués mène jusqu'en Israël
Certains établissements ont versé des fonds, d'autres n'ont été l'objet que de tentatives d’extorsion. La Poste a subi un lourd préjudice, de près de 1 million d'euros. La directrice d'une agence parisienne, licenciée depuis pour faute professionnelle, avait reçu en 2005 des appels téléphoniques d'une personne se faisant passer pour Jean-Paul Bailly, président de La Poste, lui ordonnant de verser des fonds pour financer un programme confidentiel destiné à contrer le financement du terrorisme. Elle a ainsi puisé dans les comptes de son agence les sommes demandées, sans en référer à ses supérieurs. La trace des fonds a été relevée à travers une multitude de comptes bancaires jusqu'en Israël, notamment à Netanya, au nord de Tel Aviv, où se trouve une forte communauté française.

De nombreuses victimes
La Caisse d'épargne d'Ile-de-France précise, pour sa part, qu'une dizaine de ses agences ont été jointes par un interlocuteur affirmant être Charles Milhaud, président du directoire de la Caisse nationale des caisses d'épargne, ou Bernard Comolet, vice-président du conseil de surveillance. Alertée par un article de presse relatant la mésaventure de La Poste, la banque assure avoir mis fin aux discussions engagées avec les directeurs d'agences. Plus étrange encore, l'escroquerie a fonctionné avec d'autres banques contactées par une personne se présentant comme un responsable des services d'espionnage ou de contre-espionnage.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 158 159 160 161 162 163 164 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.