S'inscrire à la newsletter
Egalité entre les femmes et les hommes: publication de la loi

Egalité entre les femmes et les hommes: publication de la loi

Publié le : 20/08/2014 20 août août 08 2014

La loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes a été promulguée le 4 août 2014, et publiée au Journal officiel du 5 août 2014.Le texte définitif du projet de loi avait été adopté le 23 juillet 2014.

La loi du 4 août 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes vise à combattre les inégalités entre hommes et femmes dans les sphères privée, professionnelle et publique.


On note notamment les mesures suivantes:

Afin d’accroître le niveau d’emploi des femmes et de favoriser le partage des responsabilités parentales, le texte réforme le congé parental. Ainsi une période du congé sera réservée au second parent. Pour les parents ayant un enfant la durée du congé parental pourra être prolongée de six mois supplémentaires dès lors qu’ils sont pris par le second parent. Les parents de deux enfants continueront à bénéficier d’un congé de trois ans à condition que le deuxième parent utilise au moins six mois. Cette réforme concernera les enfants nés ou adoptés après le 1er octobre 2014.

Par ailleurs, obligation sera faite aux employeurs d’accorder au conjoint salarié de la femme enceinte jusqu’à trois autorisations d’absence pour les examens médicaux obligatoires.

Pour protéger les collaboratrices libérales enceintes et les collaborateurs libéraux qui souhaitent prendre leur congé de paternité et d’accueil de l’enfant, le texte introduit une période de suspension de contrat et de protection contre les ruptures de contrat.

Un mécanisme de garantie contre les impayés de pensions alimentaires sera expérimenté dans les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) d’une dizaine de départements.

Le Sénat a adopté, contre l’avis du gouvernement, des dispositions visant à préserver l’autorité partagée et à privilégier la résidence alternée en cas de séparation. Si l’un des deux parents demande une résidence alternée, le juge devra donner la préférence à ce mode de garde même en cas de désaccord de l’autre parent.

La loi prévoit que les entreprises de plus de 50 salariés qui ne respectent pas les dispositions de l’égalité professionnelle se verront interdire l’accès aux marchés publics à compter du 1er décembre 2014.

Les compétences du Conseil supérieur de l’audiovisuel seront renforcées afin d’assurer le respect des droits des femmes dans les médias. En outre, un amendement adopté par la Sénat prévoit l’interdiction de concours de beauté pour les enfants de moins de 13 ans (concours de "mini-miss").

Le texte prévoit une généralisation de la parité dans les instances dirigeantes des fédérations sportives.

Un amendement déposé à l’Assemblée nationale supprime la notion de "situation détresse" dans le cadre d’une demande d’interruption volontaire de grossesse (IVG). Elle est remplacée par l’expression "qui ne veut pas poursuivre une grossesse". Par ailleurs, le délit d’entrave à l’IVG est étendu à toute action visant à bloquer l’accès à l’information sur l’avortement.

Concernant l’encadrement supérieur et dirigeant de la fonction publique, un amendement avance l’application de l’objectif de 40% de femmes à 2017 au lieu de 2018.

Le Conseil constitutionnel a jugé que les articles 7 et 10 de la loi, introduits par voie d’amendement après la première lecture alors qu’ils étaient sans rapport avec des dispositions restant en discussion, étaient inconstitutionnels comme ayant été adoptés selon une procédure contraire à la Constitution.


Virginie MEREGHETTI-FILLIEUX



Pour aller plus loin ...Lire l'article complet sur la loi du 4 août 2014 pour l'égalité entre les femmes et les hommes sur vie-publique.fr.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Gina Sanders - Fotolia.com

Historique

<< < ... 60 61 62 63 64 65 66 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.