Pour transiger, il faut notifier le licenciement en LR+AR

Pour transiger, il faut notifier le licenciement en LR+AR

Publié le : 08/11/2018 08 novembre nov. 11 2018

La cour de la cassation a confirmé, dans une affaire en date du 10 octobre 2018 (Cass. Soc., n°17-10066), qu’une transaction conclue en l’absence de notification du licenciement par LR+AR est nulle.

En matière de notification de licenciement, la loi prévoit que celle-ci doit intervenir par LR+AR, mais la jurisprudence admet que la notification intervienne par lettre remise en main propre contre reçu.

Les conséquences du formalisme choisi pour notifier le licenciement ne sont donc pas anodines, car l’absence de LR+AR empêchera les parties de conclure valablement une transaction.
NDLR : En pratique, pour la notification du licenciement, il est donc vivement conseillé de ne recourir qu’à la LR+AR. 

Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Olivier Le Moal - Fotolia.com

 

Auteur

Sébastien GAUTHIER

Historique

<< < ... 190 191 192 193 194 195 196 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK