La fin du non-lieu psychiatrique ?

Publié le : 07/11/2007 07 novembre nov. 11 2007

Le gouvernement a transmis au Conseil d'Etat, mercredi, son avant-projet de loi attendu sur l'irresponsabilité pénale des malades mentaux. Ce texte entend interdire tout non-lieu dans les affaires de crimes perpétrés par des malades mentaux, conformément à ce qu’a demandé Nicolas Sarkozy.

Une nouvelle procédure aboutissant à un « arrêt de culpabilité civile »
L’avant-projet de loi sur l'irresponsabilité pénale des malades mentaux a été remis, mercredi, au Conseil d’Etat par le gouvernement. Selon Le Monde, ce texte prévoit d’interdire tout non-lieu dans les affaires de crimes perpétrés par des malades mentaux et met en place une nouvelle procédure aboutissant à un « arrêt de culpabilité civile ». L’article 122-1 du code pénal, qui précise actuellement que « n'est pas pénalement responsable la personne qui était atteinte, au moment des faits, d'un trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes » sera donc abrogé. A la place du non-lieu, le juge d’instruction délivrera une « ordonnance d'irresponsabilité pénale pour trouble mental », a ajouté le quotidien. Si le parquet ou les victimes le demandent, une audience publique aura lieu. Après l'interrogatoire du mis en examen, la déposition des témoins et celle des experts, les magistrats seront seuls responsables pour « renvoyer l'auteur des faits atteint de troubles psychiques devant un tribunal ou une cour d'assises, ou déclarer son irresponsabilité en raison de l'abolition de son discernement ». Dans ce cas, ils délivreront « un arrêt de constatation de culpabilité civile de la personne ». Les magistrats pourront donc prononcer son irresponsabilité pénale, tout comme sa responsabilité civile, et statuer sur les demandes de dommages et intérêts.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

  • Point sur la réforme des institutions
    Publié le : 13/11/2007 13 novembre nov. 11 2007
    Collectivités / Services publics / Fonction publique / Personnel administratif
    Nicolas Sarkozy a adressé ce mardi une « lettre d’orientation » à François Fillon afin qu’il puisse préparer un « projet de texte modifiant la Constitution »...
  • Comment afficher un permis de construire tacite?
    Publié le : 13/11/2007 13 novembre nov. 11 2007
    Collectivités / Urbanisme / Permis de construire/ Documents d'urbanisme
    Les quelques observations qui suivent ont trait tant au permis de construire tacite qu'au permis d'aménager tacite ou encore à la déclaration de travaux sans...
  • TVA immobilière après permis d'aménager
    Publié le : 09/11/2007 09 novembre nov. 11 2007
    Collectivités / Urbanisme / Ouvrages et travaux publics/Construction
    Depuis le 1er octobre 2007 l’obtention d’un permis d’aménager un terrain acquis depuis moins de quatre ans sous un régime autre que celui de la TVA immobiliè...
  • L'interprétation du règlement par les juges du fond
    Publié le : 09/11/2007 09 novembre nov. 11 2007
    Particuliers / Patrimoine / Immobilier / Logement
    Le principal enseignement - ou rappel - à retenir de la décision en référence c'est que les juges du fond, devant un règlement de copropriété aux clauses amb...
  • Cinq députés UMP menacent de voter contre le budget de la justice
    Publié le : 07/11/2007 07 novembre nov. 11 2007
    Collectivités / Services publics / Fonction publique / Personnel administratif
    Cinq députés UMP ont menacé de voter contre le budget de la justice s'ils n’étaient pas entendus à propos de la réforme de la carte judiciaire.« C'est une ps...
  • La fin du non-lieu psychiatrique ?
    Publié le : 07/11/2007 07 novembre nov. 11 2007
    Particuliers / Pénal / Procédure pénale / Procédure civile
    Le gouvernement a transmis au Conseil d'Etat, mercredi, son avant-projet de loi attendu sur l'irresponsabilité pénale des malades mentaux. Ce texte entend in...
  • L'injustice pénale
    Publié le : 07/11/2007 07 novembre nov. 11 2007
    Entreprises / Contentieux / Justice commerciale
    Les avocats ne sont-ils susceptibles de se mobiliser que pour les indemnités de l'aide juridictionnelle ou la disposition de quelques tribunaux, c'est-à-dire...
<< < ... 725 726 727 728 729 730 731 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK