S'inscrire à la newsletter

La notification intracommunautaire d’un acte notarié

Publié le : 02/09/2009 02 septembre Sept. 2009
La notification intracommunautaire d’un acte notarié relève du champ d’application du règlement du 29 mai 2000 relatif à la signification et la notification dans les États membres des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile et commerciale.

Notification dans les Etats membres des actes judiciaires et extrajudiciairesLa question posée à la Cour de justice des communautés européennes (CJCE) était celle-ci : le règlement (CE) n° 1348/2000 sur la signification et la notification des actes judiciaires et extrajudiciaires – remplacé depuis le 13 novembre 2008 par le règlement (CE) n° 1393/2007 – permet-il de notifier un acte notarié dans les autres États membres ?
La réponse est positive.

L’arrêt a été rendu à la suite d’importantes conclusions présentées par l’avocat général Damaso Ruiz-Jarabo Colomer le 5 mars dernier et en présence des observations de pas moins de neuf États membres (mais pas de la France...).

Un notaire espagnol a dressé différents actes notariés portant résiliation unilatérale de contrats de vente de biens immobiliers conclus entre une société de droit espagnol et des acquéreurs établis au Royaume-Uni et en Irlande. Ces actes notariés sont alors présentés au greffier de la juridiction de première instance territorialement compétente pour transmission aux entités requises compétentes du Royaume-Uni et d’Irlande par application du règlement (CE) n° 1348/2000.
Le greffier refuse de transmettre les actes notariés aux entités requises au motif que la notification n’interviendrait pas dans le cadre d’une procédure judiciaire et n’entrerait donc pas dans le champ d’application matériel du règlement en cause. Saisie de ce refus, la juridiction espagnole compétente décide de surseoir à statuer afin d’interroger la CJCE sur le point de savoir si la signification et la notification d’actes extrajudiciaires (en l’espèce, des actes notariés) en dehors de toute procédure judiciaire relèvent du règlement de 2000.

La réponse positive de la CJCE emporte deux angles de lecture qui sont commentés dans l’article en référence.

Références - CJCE, 25 juin 2009, aff. C-14/08, Roda Golf.
- La Semaine juridique notariale et immobilière, 28 août 2009, n° 35, 1249, commentaire par Cyril Nourissat, Professeur agrégé des facultés de droit, vice-président de l’université Jean Moulin – Lyon 3.


Le site de l'auteurAller sur le site internet de l'Office Notarial de Baillargues.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 748 749 750 751 752 753 754 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.