Le fichier Edvige: recul du Gouvernement sur certains points?

Publié le : 10/09/2008 10 septembre sept. 09 2008

Face à la mobilisation grandissante des opposants au fichier Edvige, le gouvernement s’est réuni pour se concerter sur le sujet.

Le fichage des mineurs et des personnes publiquesLe fichier EDVIGE (Exploitation documentaire et valorisation de l'information générale) mobilise l’opposition et les syndicats depuis la rentrée.

Rappelons qu'il a pour but de collecter toute une série d’informations notamment sur certaines personnes publiques (politiques, syndicales, religieuses) ou encore sur certains individus (ou groupes) "susceptibles de porter atteinte à l’ordre public".

Les données enregistrées concernent les personnes âgées de 13 ans et plus.
Sur ce point qui fait débat, le chef de l'Etat explique que "la priorité, c'est la lutte contre la délinquance", et que "sur les mineurs, il faut tenir. Il faut pouvoir suivre l'évolution de cette délinquance".

Les autres renseignements qui font polémique, l'orientation sexuelle et la santé des personnes, pourraient eux être "évacués" du fichier.
"L'opportunité" de ficher "les personnalités" est également "largement mise en cause".

La ministre de l'Intérieur s'est déclarée prête à inscrire, y compris "dans une loi", "toutes les garanties" nécessaires aux libertés publiques pour la mise en oeuvre du fichier.

Elle a également proposé un "droit à l'oubli" pour les mineurs permettant d'effacer du fichier ceux qui n'auraient commis aucun délit passé un certain temps.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 726 727 728 729 730 731 732 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK