S'inscrire à la newsletter

Le projet de loi sur la récidive est adopté

Publié le : 26/07/2007 26 juillet juil. 2007
Le projet de loi sur la lutte contre la récidive a été adopté ce jeudi par le Parlement. Les groupes UMP et Nouveau centre ont voté pour, les groupes socialiste, radical et citoyen (SRC) et gauche démocrate et républicaine (GDR) ont voté contre.

« Retrouver l'effet dissuasif de la loi pénale »
Le projet de loi sur la lutte contre la récidive a été adopté ce jeudi par le Parlement. Les groupes UMP et Nouveau Centre ont voté pour, les groupes Socialiste, Radical et Citoyen (SRC) et Gauche Démocrate et Républicaine (GDR) ont voté contre. Ce texte, défendu par la ministre de la justice Rachida Dati, est une nouvelle réforme de l'ordonnance de 1945 sur l'enfance délinquante. Il permettra au juge de prononcer des peines minimales pour les mineurs récidivistes de plus de 16 ans : pour toutes les infractions violentes, l'excuse de minorité, qui entraînait jusqu’à maintenant une atténuation de leur responsabilité, sera écartée, sauf motivation spéciale. Ce projet de loi établit également l'obligation de soins pour les délinquants sexuels condamnés à des peines de prison, notamment dans le cadre du suivi socio-judiciaire ou de la libération conditionnelle. La garde des sceaux entend ainsi « retrouver l'effet dissuasif de la loi pénale » en donnant « une ligne directrice plus claire au juge dans la répression de la récidive ». Ce texte définitif est proche de la première version votée par l'Assemblée nationale. La commission mixte paritaire (7 sénateurs, 7 députés), réunie pour la circonstance, n’a modifié qu’un seul point, celui de la question de l'avertissement du condamné en cas de récidive. Il est maintenant précisé que « lorsque les circonstances de l'infraction ou la personnalité de l'auteur le justifient, le président de la juridiction avertit le condamné au prononcé de la peine des conséquences qu'entraînerait une condamnation » en cas de récidive.

En savoir plus...
La Documentation française :
Rapport de la Commission d'analyse et de suivi de la récidive du 28 juin 2007

La Documentation française :
Rapport d'information fait au nom de la Commission des Lois constitutionnelles, de la législation, du suffrage universel, du Réglement et d'administration générale par la Mission d'information sur le régime des prescriptions civiles et pénales

Senat.fr :
Rapport d'information de MM. Jean-Jacques HYEST, Hugues PORTELLI et Richard YUNG, fait au nom de la commission des lois et de la mission d'information de la commission des lois

Ministère de la justice :
Le droit pénal des mineurs en Europe





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 160 161 162 163 164 165 166 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.