S'inscrire à la newsletter

Marchés publics : les avocats peuvent faire mention des références nominatives de leurs clients

Publié le : 25/03/2009 25 mars Mars 2009
Dans un arrêt du 6 mars 2009 le Conseil d'Etat confirme que la mention de références nominatives de clients dans les réponses à appels d’offres, sous réserve qu’elles soient soumises à leur accord exprès et préalable, relève des règles déontologiques.

Réponses aux appels d'offres publicsLe Conseil national des barreaux avait adopté lors de son Assemblée générale des 27 et 28 avril 2007 et par décision à caractère normatif n° 2007-001 un nouvel article 2.2 du RIN autorisant les avocats, dans les procédures d’appels d’offres publics ou privés et d’attribution de marchés publics, à faire mention des références nominatives d’un ou plusieurs de leurs clients avec leur accord exprès et préalable.

Le juge des référés du Tribunal administratif de Marseille, saisi par un cabinet d’avocat, avait cependant annulé par ordonnance rendue le 12 mars 2008 une procédure de marché public pour des services de conseil et d’assistance juridique passée par la commune d’Aix-en-Provence pour violation du principe du secret professionnel qui s’impose aux avocats, en vertu des dispositions de l’ article 66-5 de la loi du 31 décembre 1971 modifiée, dès lors que la commune avait autorisé les candidats à communiquer, au titre des références, l’identité de leurs clients.

Etait ainsi écartée l’application des dispositions nouvelles de l’ article 2.2 du RIN prises par le Conseil national des barreaux.

La commune d’Aix-en-Provence ayant formé un pourvoi contre cette décision, le Conseil National est intervenu volontairement dans la procédure pour défendre les dispositions du Règlement Intérieur National de la profession d’avocat.

Le Conseil d’Etat, par son arrêt rendu le 6 mars 2009, a estimé que le litige étant de plein contentieux, le Conseil national des barreaux n’était pas recevable à intervenir, dès lors qu’il n’avait pas été personnellement candidat à l’attribution du marché.

Pour autant, il a reconnu que le Règlement Intérieur National avait pu légalement autoriser les avocats candidats à un marché public ayant pour objet la fourniture de services de conseil et d’assistance juridiques à révéler le nom de leurs clients, avec l’accord de ces derniers.

Le Conseil d’Etat a ainsi fait injonction à la commune d’Aix-en-Provence de différer la signature du marché afin de donner le temps au juge des référés du tribunal administratif de Marseille, à qui l'affaire a été renvoyée, de reprendre l'examen du dossier et de statuer au fond.

Comme le prévoit l’article 2.2 du RIN, la mention des références nominatives des clients dans les réponses à appels d’offres, sous réserve qu’elles soient soumises à leur accord exprès et préalable, relève des règles déontologiques applicables à la profession d’avocat et non de la protection du secret professionnel.

SourceSite du Conseil National des Barreaux: Marchés publics : les avocats peuvent faire mention de références nominatives de leurs clients avec leur accord exprès et préalable.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 764 765 766 767 768 769 770 ... > >>
Information sur les cookies
Ce site utilise des "cookies" pour effectuer de la mesure d’audience, ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vos données personnelles ne sont pas collectées et ces cookies ne représentent aucun danger pour votre équipement.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations Moins d'informations
Les cookies sont des fichiers textes utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site n’utilise que des cookies d'identification, d'authentification, d’analyse de mesure d'audience ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez cependant vous opposer à la mise en place de ces cookies en désactivant cette option dans les paramètres de votre navigateur.
Nous vous invitons à consulter les instructions de votre navigateur à cet effet et vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
J'ai compris