S'inscrire à la newsletter
Marque Mac : victoire de McDonald's

Marque Mac : victoire de McDonald's

Publié le : 14/10/2016 14 octobre Oct. 2016
Le tribunal de l’UE (TUE) considère que les marques de McDonald’s ont une renommée pour les services de restauration rapide. Elles peuvent ainsi invalider d’autres marques associant le préfixe « Mac » ou « Mc » et le mot descriptif d’un produit alimentaire ou d’une boisson, pour la vente de tels produits.

Tel est le cas de la marque MACCOFFEE déposée par un tiers, dont l’annulation a été confirmée par le TUE [1].

L’EUIPO (anciennement OHMI), office qui enregistre les marques couvrant les 28 Etats membres de l’UE, avait accepté, dans un premier temps, l’enregistrement de la marque MACCOFFEE par la société Future Entreprises (Singapour), mais avait ensuite fait droit à la demande de nullité déposée par McDonald’s, en rejetant cette marque MACCOFFEE [2]. Le titulaire Future Entreprises avait alors déposé un recours auprès du TUE contre la décision de l’EUIPO.

Le TUE a rejeté ce recours. Il a confirmé la position de l’EUIPO sur le fait que l’utilisation de la marque MACCOFFEE permettait à son titulaire Future Entreprises de tirer indûment profit de la renommée des marques de McDo, le public pouvant établir « mentalement » un lien entre la vente de produits (alimentaires et boissons) sous la marque « Maccoffee » et les produits (alimentaires et/ou boissons) et les services (de restauration rapide) offerts sous les marques de McDonald’s (McFish, McToast, McMuffin, Big Mac …). Le TUE acquiesce en effet sur le fait qu’il « était hautement probable que la marque contestée se plaçât dans le sillage de la marque McDONALD’S, afin de bénéficier de son pouvoir d’attraction, de sa réputation et de son prestige, et exploitât, sans compensation financière, l’effort commercial déployé par l’intervenante pour créer et entretenir l’image de la marque McDONALD’S ». 


Précisons que cette interdiction ne pourra s’appliquer qu’aux seuls produits alimentaires et aux boissons, qu’il n’est plus - dès lors - recommandé d’essayer de vendre avec le préfixe Mc ou Mac. Les ordinateurs ou les imperméables McIntosh ou encore les cosmétiques MAC,  … ne sont pas concernés. Et McCain ? Aucun souci pour la vente de ses frites ! Car la marque est antérieure à celle de McDo, … sans compter le partenariat de longue date qui lie ces deux champions du fast food. 


                                       C’est le “Mac à Ronnie” !                            

  

Index:

[1] Affaire T-518/13, arrêt du Tribunal (première chambre) du 5 juillet 2016 http://curia.europa.eu

[2] La décision attaquée par le recours devant le TUE est l’affaire R 1178/2012-1, décision de la première chambre de recours de l’EUIPO du 13 juin 2013 ; cette décision confirmait la décision du 27 avril 2012 de la division d’annulation de l’EUIPO invalidant la marque contestée. 

 

Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

Marie PASQUIER
Avocat Associé
FELTESSE WARUSFEL PASQUIER & ASSOCIES - FWPA
PARIS (75)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 165 166 167 168 169 170 171 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.