Protection du patrimoine familial

Publié le : 01/07/2006 01 juillet juil. 07 2006

Nous évoquerons ici les circonstances qui peuvent amener l’un ou l’autre des époux à devoir recourir à une intervention judiciaire au cours du mariage en vue de protéger le patrimoine familial.

Les mesures judiciairesNous évoquerons ici les circonstances qui peuvent amener l’un ou l’autre des époux à devoir recourir à une intervention judiciaire au cours du mariage en vue de protéger le patrimoine familial.

L’article 216 du Code civil dispose que chaque époux à la pleine capacité de droit, mais ses droits et pouvoirs peuvent être limités par l’effet du régime matrimonial et par quelques dispositions légales.

Certains actes de gestion du patrimoine des époux nécessitent l’accord de chacun d’eux.

Bien entendu, un époux peut donner mandat à l’autre de le représenter dans l’exercice des pouvoirs que le régime matrimonial lui attribue et peut, quand il le souhaite, révoquer ce mandat.

Cela étant, si l’un des époux, pour quelques raisons que ce soient, se trouve hors d’état de manifester sa volonté, l’autre époux peut alors se faire habiliter par Justice à le représenter, soit d’une manière générale, soit pour certains actes particuliers.

C’est alors le Juge qui règlementera les conditions précises de cette représentation.

Cependant, il existe des situations dans lesquelles un époux refuse catégoriquement de passer un acte pourtant nécessaire à la gestion du patrimoine familial.

Si ce refus n’est pas justifié par l’intérêt de la famille alors l’autre époux pourra être autorisé, par Justice, à passer seul cet acte, l’autre époux ne pouvant alors s’y opposer.

A titre d’exemple, le Juge pourra autoriser un époux à vendre, seul, sans l’accord de sa femme, un immeuble de communauté dans le but de payer le passif.

Cette décision judiciaire s’explique, par exemple, par le fait que l'existence d’un passif de communauté nuit à l’intérêt de la famille.

Mais il y a d’autres situations dans lesquelles l’un des époux, en plus de mettre en péril les intérêts de la famille, manque gravement à ses devoirs.

A titre d’exemple, si l’un des époux met en péril les intérêts de la famille, l’autre peut solliciter du Juge la nomination d’un Administrateur provisoire qui sera seul à gérer et à administrer le patrimoine commun.

Le Juge peut aussi interdire, sur demande d’un époux, à l’autre époux de déplacer certains meubles ou vendre des biens de communauté.

Les mesures qui peuvent donc être prises par le Juge sont, soit des autorisations judiciaires, soit des mesures d’urgence.

Ces mesures judiciaires permettent donc de débloquer un litige existant entre les époux dans la gestion de leur patrimoine.

Elles permettent aussi de bloquer tout acte de l’un des époux qui serait ruineux pour les intérêts familiaux.

Le Juge doit donc être considéré comme une véritable garantie qui assurera la bonne conservation du patrimoine, soit de façon ponctuelle, soit de façon générale en fonction de la demande formulée par l’époux.







Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

Alexis GAUCHER-PIOLA
Avocat Associé
Alexis GAUCHER-PIOLA
LIBOURNE (33)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

  • Le compte courant d'associé
    Publié le : 01/08/2006 01 août août 08 2006
    Entreprises / Finances / Banque et finance
    Le droit à son remboursementLe compte courant d’associé permet des flux financiers entre un ou des associés d'une part et la société d'autre part.Le compte c...
  • Transaction et force exécutoire
    Publié le : 25/07/2006 25 juillet juil. 07 2006
    Particuliers / Civil / Pénal / Procédure pénale / Procédure civile
    Le contrôle du Président du TGIBref rappel : Les transactions ont, entre les parties, l’autorité de la chose jugée en dernier ressort (article 2052 du Code c...
  • Protection du patrimoine familial
    Publié le : 01/07/2006 01 juillet juil. 07 2006
    Particuliers / Famille / Mariage / PACS / Concubinage / Vie civile
    Nous évoquerons ici les circonstances qui peuvent amener l’un ou l’autre des époux à devoir recourir à une intervention judiciaire au cours du mariage en vue...
  • La Réforme des Associations Syndicales Libres
    Publié le : 26/06/2006 26 juin juin 06 2006
    Particuliers / Patrimoine / Immobilier / Logement
    L'association syndicale libre a été créée selon une Loi du 21 juin 1865 sur les associations syndicales et elle visait le rassemblement de personnes propriét...
  • Le rachat d'une société en faillite
    Publié le : 16/06/2006 16 juin juin 06 2006
    Entreprises / Contentieux / Entreprises en difficultés / procédures collectives
    La loi du 26 juillet 2005Acheter une société est toujours chose périlleuse. Acquérir l’activité d’une société en faillite l’est encore plus car il n’y a aucu...
  • Le rachat d'une société en faillite
    Publié le : 16/06/2006 16 juin juin 06 2006
    Entreprises / Vie de l'entreprise / Fusion Acquisition
    Grâce à cette nouvelle loi, une offre peut être faite dès que le Tribunal a déclaré que la société était en faillite selon la procédure appelée “redressement...
  • La loi EVIN et le service public pénitentiaire
    Publié le : 01/06/2006 01 juin juin 06 2006
    Collectivités / Services publics / Fonction publique / Personnel administratif
    L’herbe à NICOT n’en finit pas d’empoisonner le débat parlementaire et à l’heure où celui-ci fait rage sur la prohibition totale de pétuner dans les lieux pu...
<< < ... 821 822 823 824 825 826 827 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK