S'inscrire à la newsletter
Réforme du CCAG travaux

Réforme du CCAG travaux

Publié le : 27/05/2014 27 mai mai 2014

L'arrêté du 3 mars 2014 modifie le cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés publics de travaux. Cet arrêté réduit les délais de communications des documents entre les parties entre la réception et l'établissement du décompte général et définitif.

Désormais, le titulaire dispose d'un délai de 30 jours à compter de la date de notification de la décision de réception des travaux pour transmettre son projet de décompte final.

Le décompte général est transmis au titulaire dans un délai de 30 jours à compter de la plus tardive des deux dates suivantes:

  • réception par le maitre d'œuvre de la demande de paiement finale transmise par le titulaire
  • réception par le représentant du pouvoir adjudicateur de la demande de paiement final transmise par le titulaire.
Le titulaire dispose alors de 30 jours à compter de la notification du décompte général pour adresser ce décompte revêtu de sa signature, avec ou sans réserve, ou faire connaitre les motifs pour lesquels il refuse de signer.

En cas de contestation, le représentant du pouvoir adjudicateur a 30 jours pour régler les sommes admises dans le décompte final.

En cas de non respect du délai de transmission du décompte général, le titulaire peut notifier au représentant du pouvoir adjudicateur, avec copie au maitre d'œuvre, un projet de décompte général signé composé :

  • Du projet de décompte final
  • Du projet d'état du solde hors révision de prix définitive;
  • Du projet de récapitulation des acomptes mensuels et du solde hors révision de prix définitive.
A compter de la réception de ces documents, le représentant du pouvoir adjudicateur dispose de 10 jours pour notifier le décompte général qui devient alors définitif.

S'il ne respecte pas ce délai de 10 jours, le projet de décompte général transmis par le titulaire devient le décompte général et définitif.

Si le titulaire ne renvoie pas le décompte général signé par le représentant du pouvoir adjudicateur dans un délai de 30 jours, ou s'il ne motive pas son refus de le signer ou s'il ne motive pas ses réserves, le décompte général est réputé accepté par lui.

Cette modification du CCAG travaux est entrée en vigueur le 1er avril 2014.

Les marchés publics pour lesquels une consultation a été engagée ou un avis public à la concurrence a été envoyé à la publication avant cette date demeurent régis par les dispositions du CCAG dans sa version antérieure à l'arrêté du 3 mars 2014.


Arrêté du 3 mars 2014, NOR EFIM1331736A, JO 11 mars 2014



Les auteurs de cet article:Pauline PLATEL et Xavier HEYMANS, avocats à Bordeaux.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © laurent hamels - Fotolia.com

Historique

<< < ... 61 62 63 64 65 66 67 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.