Retraites : vers un allongement progressif de la durée de cotisation

Publié le : 30/10/2007 30 octobre oct. 10 2007

La commission de garantie des retraites a confirmé l'allongement progressif de la durée de cotisation donnant droit à une retraite à taux plein, qui devrait passer de quarante à quarante et un ans d'ici 2012, comme le prévoyait le gouvernement.

« L'augmentation de l'espérance de vie justifie un tel allongement »Dans un avis rendu public lundi 29 octobre, la commission de garantie des retraites, créée dans le cadre de la réforme Fillon de 2003, a confirmé l'allongement progressif de la durée de cotisation donnant droit à une retraite à taux plein. Elle devrait donc passer de quarante à quarante et un ans d'ici 2012, comme le prévoyait le gouvernement. Le premier ministre François Fillon avait déclaré en septembre que « la commission de garantie fera[it] état, en toute transparence, de l'ensemble des données montrant que l'augmentation de l'espérance de vie justifie un tel allongement ». Selon les données de l’Insee, il restait, en 2003, à une personne ayant 60 ans une espérance de vie de 22,39 ans, espérance qui devrait passer à 23,74 ans en 2012, ce qui justifie une cotisation sur quarante et un ans. « La majoration prévue par la loi (...) permet de satisfaire à l'objectif retenu par le législateur » après 2009, a expliqué la commission, qui dit vouloir maintenir « constant le rapport constaté en 2003 » entre l'espérance de vie à l'âge de 60 ans et le nombre d'années de cotisation exigées.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 776 777 778 779 780 781 782 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK