S'inscrire à la newsletter
Scandale VOLKSWAGEN, quelles conséquences pour vous ?

Scandale VOLKSWAGEN, quelles conséquences pour vous ?

Publié le : 30/10/2015 30 octobre oct. 2015

Aujourd’hui, nous savons que VOLKSWAGEN a installé un logiciel permettant à ses véhicules de passer le contrôle technique anti-pollution de façon indue.Cette faute a été reconnue par le constructeur, elle est donc avérée.

Pour la France ses conséquences restent mystérieusement non renseignées. Mais il semble bien que sans ce logiciel un certain nombre de véhicule VW (ou SKODA, AUDI, SEAT) ne passeraient pas le contrôle anti-pollution.

Rappelons que celui-ci est un des éléments-clés du contrôle technique que nous connaissons tous. Or échouer à ce contrôle a des conséquences pour le moins ennuyeuses.

Le contrôle technique est un examen périodique qui concerne l’ensemble des véhicules automobiles de moins de 3,5 tonnes. Obligatoire depuis 1992, il doit être effectué dans un centre de contrôle technique agréé avant la quatrième année du véhicule, puis tous les deux ans.

Dans le cas où vous vendez (ou achetez) un véhicule d’occasion de plus de 4 ans, le dernier contrôle technique doit dater de moins de 6 mois au moment de la vente.

En roulant avec un véhicule qui n’a pas passé valablement ce contrôle, vous risquez :

  • Une amende de 4e classe à chaque vérification des services de police (maximum 750 €),
  • L’immobilisation du véhicule, jusqu’à passer avec succès le contrôle,
  • La mise en fourrière du véhicule.
Tout aussi gênant, pour vendre un véhicule de plus de 4 ans il vous faut impérativement le certificat validant le contrôle.

Peut-on envisager qu’un contrôleur vous le délivre en sachant pertinemment que votre véhicule triche ?

Sans doute faudra-t-il que l’État prenne acte de cette situation, non voulue par les automobilistes, et prescrive d’une manière ou d’une autre une tolérance spécifique.


Textes :

Code de la route : article L323-1 - Contrôle technique

Code de la route : articles R323-1 à R323-5

Arrêté du 18 juin 1991 relatif au contrôle technique des véhicules dont le poids n'excède pas 3,5 tonnes - Annexe 1 (points de contrôle) et annexe 2 (défauts nécessitant une contre-visite)



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Jérôme Rommé - Fotolia.com

Auteur

DAURIAC Eric
Avocat Associé
DAURIAC, PAULIAT-DEFAYE, BOUCHERLE, MAGNE
LIMOGES (87)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 46 47 48 49 50 51 52 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.