S'inscrire à la newsletter
Voisinage et distance des plantations

Voisinage et distance des plantations

Publié le : 28/01/2016 28 janvier Janv. 2016
La végétation est parfois source de véritables conflits de voisinage. Se pose alors la question de savoir à quelle distance elle doit être plantée par rapport à la limite séparative de propriété.
Dès 1804, le Code civil est venu poser des règles claires en la matière, et plus précisément son article 671.

Aujourd’hui, sauf règlements et usages, il convient de se reporter aux distances prescrites par la loi.


Ainsi, les arbres et arbrisseaux doivent être plantés à au moins deux mètres de la ligne séparative de chaque propriété, si leur hauteur dépasse deux mètres.

A l’inverse, si leur hauteur ne dépasse pas deux mètres, il est possible de les planter jusqu’à un demi mètre de la ligne séparative.

Le code civil prévoit toutefois une exception, lorsque la séparation des deux terrains est matérialisée par un mur mitoyen. Dans ce cas, chaque propriétaire peut planter des végétaux sans limite de distance sur son terrain, du moment que ces derniers ne dépassent le sommet du mur.


Il ne faut pas non plus négliger les usages ou règlements qui peuvent exister en fonction du territoire concerné.

S’agissant des règlements, on pense ici au règlement de copropriété.


Maintenant que les règles sont posées, il faut s’interroger sur les conséquences et les possibilités qui s’offrent en cas de difficultés.

Le propriétaire, qui ne respecte pas les distances légales de plantation, peut se voir imposer l’arrachage des plantations en question ou leur élagage à la hauteur légale. Il peut également être contraint de couper les branches qui dépassent sur le terrain attenant. Toutefois, les fruits tombés sur la propriété voisine appartiennent à cette dernière.

Enfin, le propriétaire lésé peut couper lui-même les racines ou ronces qui poussent sur son terrain jusqu’à la limite de la ligne séparative, sans qu’il est besoin de demander l’autorisation de son voisin.

En conclusion, les distances de plantation doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. Si aucune solution amiable n’a pu être trouvée, ces « troubles de voisinage » peuvent, tout d’abord, faire l’objet d’un constat par huissier de justice. Sans réaction à une mise en demeure, un avocat peut engager pour vous une procédure judiciaire devant le Tribunal d’Instance, juridiction compétente en la matière.

Dans l’hypothèse d’une procédure judiciaire il est demandé la condamnation du voisin à l’élagage de l’arbre, et ce, sous une astreinte financière afin de l’obliger à exécuter son obligation. Le voisin sera en outre condamné aux frais de procédure.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © ucius - Fotolia.com

Auteurs

GAUCHER-PIOLA Alexis
Avocat Associé
Alexis GAUCHER-PIOLA
LIBOURNE (33)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur
TGGV Huissiers et associés
Etude
LIBOURNE (33)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 212 213 214 215 216 217 218 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.