S'inscrire à la newsletter

Vol de carte bancaire: responsabilité du banquier

Publié le : 25/11/2008 25 novembre Nov. 2008
Un arrêt rendu le 12 novembre 2008 est l’occasion de préciser et commenter les dispositions complémentaires qui réglent le régime particulier, des utilisations frauduleuses opérées « à distance sans utilisation physique de la carte ».Utilisation frauduleuse de la CB: responsabilité et garantie du banquierDéjà commenté sur ce site, un arrêt rendu par la cour de cassation avait été l’occasion d’apporter des précisions sur le régime de la garantie des opérations frauduleuses opérées à partir d’une carte bancaire (CB).

Elles rappelaient notamment que, sauf négligence constitutive d’une faute lourde ou retard apporté à la réalisation d’une opposition, le titulaire de la carte n’assumait les débits en compte, pratiqués par utilisation frauduleuse, que jusqu’à un plafond de 150 Euros, au delà duquel le banquier teneur du compte devait garantir et supporter la perte financière.

Un nouvel arrêt, rendu le 12 novembre 2008, est l’occasion de préciser et commenter les dispositions complémentaires qui réglent le régime particulier, des utilisations frauduleuses opérées « à distance sans utilisation physique de la carte ».

Dans ce cas, comme dans celui d’une contrefaçon de la carte, la loi exonère le titulaire de la carte de toute responsabilité, et fait peser sur le banquier l’obligation de re-créditer le compte, dans le mois et sans frais, du montant des opérations frauduleuses.

A condition cependant que le titulaire de la carte identifie et conteste par écrit l’opération frauduleuse dans les 70 jours à compter de la date de l’opération contestée, délai susceptible d’être prolongé par convention, jusqu’à 120 jours.

Evidemment, l’élémentaire précaution conduira à exprimer la contestation par une lettre recommandée avec accusé de réception ou remise au banquier contre émargement.

La question s’est posée de savoir si des circonstances de négligences fautives ou de retard apporté à la régularisation d’une opposition ( ne pas confondre opposition et contestation) permettraient d’éluder ces règles.

L’arrêt commenté répond par la négative en décidant que lorsque la fraude a été commise, « à distance sans utilisation physique de la carte, la négligence du titulaire (fût-elle avérée), n’est pas de nature à décharger l’émetteur de son obligation de re-créditer le montant de l’opération dont il a été contesté dans le délai de 70 jours ou dans le délai contractuellement prolongé dans la limite de 120 jours ».

Par conséquent, dans ce cas particulier de figure, à la seule condition que la contestation par écrit soit correctement et à temps exprimée, la garantie du banquier est entière et irréfragable.

Ni l’opération justement contestée, ni celle consistant à re-créditer ne peuvent donner lieu à facturation de frais.


Xavier FORTUNET

Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

SCP FORTUNET & Associés
Cabinet
AVIGNON (84)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 797 798 799 800 801 802 803 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.