S'inscrire à la newsletter

Implantation en Espagne : Établir une filiale (Setting-up a subsidiary in Spain)

Publié le : 10/09/2015 10 septembre sept. 2015
La création d’une filiale en Espagne suppose la création d’une entité indépendante dotée d’une personnalité juridique propre.I- Introduction

La création d’une filiale en Espagne suppose la création d’une entité indépendante dotée d’une personnalité juridique propre. Malgré le fait qu’elle ait été constituée par le capital apporté par sa société mère étrangère et qu’elle soit directement contrôlée par cette dernière, la filiale est un sujet juridique indépendant. En d’autres termes, la filiale est une entité distincte de sa société mère et qui est considérée comme résidente en Espagne avec toutes les conséquences que cela implique, se trouvant alors soumise à la réglementation locale. Elle est de ce fait assujettie à l’Impôt sur les sociétés espagnol et est tenue de respecter les obligations comptables et fiscales en vigueur, ainsi que de présenter ses comptes annuels et autres actes sociétaires sujets à inscription dans le Registre du Commerce.

Il convient de souligner, en tant qu’aspects importants de la relation société mère-filiale que :

(a) la responsabilité de la société mère étrangère vis-à-vis de sa filiale espagnole est limitée au montant des apports de capital réalisés ;

(b) la filiale espagnole peut fiscalement déduire une série de dépenses tels que les paiements au titre d’intérêts pour des brevets ou redevances, effectués en faveur de sa société mère ;

(c) de plus, le rapatriement des dividendes de la filiale espagnole vers sa société mère étrangère sera généralement exempt de toute taxation en Espagne, si certaines conditions sont remplies (investisseur UE, pourcentage minimum de participation, maintien de l’investissement, etc.).



II- Principaux types de sociétés en Espagne: société limitée et société anonyme

Les deux principales formes juridiques que peut adopter une filiale en Espagne sont la société à responsabilité limitée (“S.L.”) et la société anonyme (“S.A.”). Ces deux formes présentent une série de différences qu’il convient de souligner:





S.L.

S.A.

Capital social minimum

3.000 €

60.000 €

Versement au moment de la constitution

Versement total

Versement minimal de 25%, plus la prime à l’émission le cas échéant

Actions/participations

Ne sont pas des valeurs mobilières

Sont des valeurs mobilières

Apports en nature au capital social

Le rapport d’un expert indépendant n’est pas requis mais les associés répondent solidairement de l’authenticité et de la valeur des apports en nature

Le rapport d’un expert indépendant sur les apports en nature est requis

Régime de transmission actions/participations

Société fermée: les participations ne peuvent pas se transmettre librement (sauf dans le cas de transmissions entre associés, ascendants, descendants, sociétés du même groupe, etc.). Droit d’acquisition préférentiel en faveur des associés et de la société.

Société ouverte: en principe les actions sont librement transmissibles, sauf disposition statutaire contraire.

Modifications statutaires

Le rapport des administrateurs n’est pas requis

Le rapport des administrateurs ou, le cas échéant, celui des actionnaires qui proposent la modification, est requis

Durée des fonctions des administrateurs

Les fonctions peuvent avoir une durée indéfinie.

Maximum de 6 ans, rééligibles pour des périodes de même durée.

Nombre minimal/maximal de membres du Conseil d’Administration

Numéro minimal: 3

Numéro maximal: 12

Numéro minimal: 3

Pas de limite maximale



III- Démarches ordinaires en vue de la création d’une filiale

Afin de créer une filiale en Espagne (aussi bien sous forme de S.A que de S.L), une série de démarches ordinaires doit être réalisée. Ces démarches peuvent généralement se réaliser sur 6 ou 7 semaines et sont principalement les suivantes :


  • Obtention du Numéro d’Identification Fiscale (“NIF”) de l’investisseur étranger.
  • Demande du certificat d’appellation de la filiale espagnole au Registre du Commerce Central (validité de 6 mois).
  • Ouverture d’un compte bancaire au nom de la filiale espagnole et versement du capital social. L’entité bancaire remettra une attestation de versement.
  • Demande du NIF provisoire de la filiale espagnole.
  • Signature de l’acte public de constitution de la filiale espagnole chez le Notaire, incluant, entre autres, l’attestation bancaire, le certificat d’appellation, les statuts sociaux, l’identification des administrateurs, etc.
  • Présentation du modèle D1-A de déclaration d’investissement étranger au Registre de la Direction Générale de Commerce et d’Investissements du Ministère de l’Économie et de la Concurrence.
  • Paiement de l’Impôt des Transmissions Patrimoniales et Actes Juridiques Documentés.
  • Demande d’inscription de l’acte de constitution au Registre de Commerce (délai général de 15 jours pour la qualification et inscription).
  • Obtention du NIF définitif de la filiale espagnole.
  • Accomplissement des démarches de recensement à des fins fiscales et de travail (assujettissement à l’Impôt des Activités Économiques, TVA, cotisation à la Sécurité Sociale, etc.)


Pour plus d’information sur ce qui précède ou pour bénéficier de l’assistance nécessaire à l’accomplissement des démarches requises pour créer une filiale espagnole, n’hésitez pas à contacter Mariscal Abogados, ses conseillers légaux en Espagne.



L'auteur de l'article:José María Mesa

Mariscal Abogados, Avocats francophones en Espagne, Cabinet membre d'Eurojuris Espagne

mail@mariscal-abogados.com

http://www.mariscal-abogados.eu/implantation-en-espagne-etablir-une-filiale/



Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.