S'inscrire à la newsletter
Le maire peut-il interdire la culture des OGM?

Le maire peut-il interdire la culture des OGM?

Publié le : 05/10/2012 05 octobre Oct. 2012
Non. Le Conseil d'Etat a confirmé l'annulation d'un arrêté du Maire de VALENCE qui visait à interdire, pour une durée de 3 ans, la culture en plein champs de plants génétiquement modifiés (OGM) dans certaines zones du plan d'occupation des sols.

Culture des OGM et principe de précaution
En effet, la Haute Juridiction a considéré que le Maire ne pouvait se fonder sur les dispositions de l'article 2212-1 du Code Général des Collectivités Territoriales qui permet de prendre les mesures de police générale nécessaires au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité et à la salubrité publique, dès lors que le législateur a organisé une police spéciale de la dissémination volontaire d'organismes génétiquement modifiés, confiée à l'Etat, dont l'objet est, conformément aux droits de l'Union Européenne, de prévenir les atteintes à l'environnement et à la santé publique pouvant résulter de l'introduction intentionnelle de tels organismes dans l'environnement.

Selon cette police spéciale, les autorités nationales ayant en charge cette police ont pour mission d'apprécier, au cas par cas, éclairées par l'avis scientifique d'un organisme spécialisé et après avoir procédé à une analyse approfondie qui doit prendre en compte les spécialités locales, y compris la présence d'exploitations d'agricultures biologiques, s'il y a lieu d'autoriser la dissémination d'organismes génétiquement modifiés par la culture en plein champs.

Compte-tenu de ce pouvoir de police spéciale, le Maire ne saurait "en aucun cas s'immiscer dans l'exercice de cette police spéciale par l'édiction d'une règlementation locale".

Le Conseil d'Etat ajoute que le principe de précaution, s'il s'impose à toute autorité publique dans ses domaines d'attribution, n'a ni pour objet, ni pour effet de permettre à une autorité publique d'excéder son champs de compétence.

C'est ainsi que l'article 5 de la charte de l'environnement ne saurait être regardé comme habilitant les Maires à adopter une règlementation locale portant sur la culture de plans génétiquement modifiés en plein champs et destinés à protéger les exploitations avoisinantes des effets d'une telle culture.

Il appartient aux seules autorités nationales auxquelles est confiée la police spéciale de la dissémination des organismes génétiquement modifiés de veiller au respect du principe de précaution.


Conseil d'Etat, 24 septembre 2012, n° 342990, Commune de VALENCE.





Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © minicel73 - Fotolia.com

Historique

<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.