S'inscrire à la newsletter
Réglementation de l'éclairage nocturne et rôle du maire

Réglementation de l'éclairage nocturne et rôle du maire

Publié le : 01/07/2013 01 juillet juil. 07 2013

Un dispositif de prévention et de limitation des nuisances sonores a été institué par les articles L. 583-1 à L. 583-5 et R. 583-1 à R. 583-7 du Code de l'Environnement.

Eclairage nocturne des bâtiments non résidentielsUn arrêté du 25 janvier 2013 (JO 30 janvier 2013, page 1810), entré en vigueur le 1er juillet 2013, précise les modalités de fonctionnement des installations d'éclairage des bâtiments non résidentiels, recouvrant à la fois l'éclairage intérieur mis vers l'extérieur de ces bâtiments et l'éclairage des façade de bâtiments.

Bien entendu, sont exclus du dispositif les réverbères d'éclairage public des collectivités apposés en façade qui sont destinés à éclairer la voirie.

Une circulaire du 5 juin 2013 signée par Madame Delphine BATTO précise les modalités d'application de cet arrêté :

  • Bâtiments concernés : éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels. C'est à dire un bâtiment accueillant des activités telles que le commerce, l'administration, les transports, les activités financières et immobilières, les services aux entreprises et les services aux particuliers, l'éducation, la santé, l'action sociale, les activités agricoles ou industrielles...
Lorsque les bâtiments sont mixtes, dans ce cas, seules la ou les parties non résidentielles sont régies par l'arrêté du 25 janvier 2013.

  • Eclairage nocturne visé :
- l'éclairage intérieur mis vers l'extérieur des bâtiments

- l'illumination des façades des bâtiments non résidentiels.

L'article L. 583-3 du Code de l'Environnement précise que le contrôle des dispositions relatives à la prévention des nuisances lumineuses relève de la compétence du Maire.

L'Etat, quant à lui, contrôle les installations communales.

En cas de constat réalisé de l'extérieur des bâtiments, le non-respect des dispositions de l'arrêté du 25 janvier 2013 ou des dérogations qui y sont apportées par arrêté préfectoral, l'agent chargé du contrôle établi un rapport faisant état des manquements aux prescriptions applicables et en adresse par courrier recommandé avec accusé de réception une copie à l'intéressé qui peut faire part de ses observations à l'autorité administrative (article L. 171-6 du Code de l'Environnement).

Si le non-respect des dispositions applicables est avéré, l'autorité compétente le met en demeure de se conformer à la règlementation sous 8 jours.

Si à l'expiration de ce délai, l'exploitant n'a toujours pas obtempéré, l'autorité compétente prononcera une amende administrative d'un montant maximum de 750 €.


Circulaire du 5 juin 2013

L'auteur de l'article:Xavier HEYMANS, avocat à Bordeaux.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Mimi Potter - Fotolia.com

Historique

<< < 1 2 3 4 5 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.