S'inscrire à la newsletter
Conditions d'indemnisation des préjudices liés à un accident de service ou une maladie professionnelle

Conditions d'indemnisation des préjudices liés à un accident de service ou une maladie professionnelle

Publié le : 28/11/2014 28 novembre nov. 2014
Il est prévu pour les fonctionnaires victimes d'accidents de service ou de maladies professionnelles une rente viagère d'invalidité en cas de mise à la retraite et une allocation temporaire d'invalidité en cas de maintien en activité.Le statut de la fonction publique, et notamment les articles L. 27 et L. 28 du code des pensions civiles et militaires de retraite et 65 de la loi du 11 janvier 1984 pour la fonction publique d'Etat, prévoit en faveur des fonctionnaires victimes d'accidents de service ou de maladies professionnelles, une rente viagère d'invalidité en cas de mise à la retraite et une allocation temporaire d'invalidité en cas de maintien en activité.

Ces rentes et allocations ont pour objet de réparer les pertes de revenus et l'incidence professionnelle résultant de l'incapacité physique causée par un accident de service ou une maladie professionnelle.

Mais le fonctionnaire peut subir, du fait de l'invalidité ou de la maladie, des préjudices d'une autre nature que ceux réparés forfaitairement par cette rente ou cette allocation.

Il peut obtenir de la personne qui l'emploie, même en l'absence de faute de celle-ci une indemnité complémentaire réparant ces préjudices, en plus de la rente ou de l'allocation.
Il peut également obtenir réparation intégrale de l'ensemble du dommage lorsque l'accident ou la maladie est imputable à une faute de nature à engager la responsabilité de la collectivité.

Si le fonctionnaire ne remplit pas les conditions pour obtenir la rente ou l'allocation temporaire d'invalidité, il ne peut prétendre, au titre de l'obligation de la collectivité qui l'emploie à le garantir contre les risques, une indemnité réparant les pertes de revenus ou une incidence professionnelle.

Il peut cependant, obtenir de cette collectivité la réparation de préjudice d'une autre nature dès lors qu'ils sont directement liés à l'accident ou à la maladie.

La demande d'indemnisation d'un agent pour les souffrances physiques et les troubles dans les conditions d'existence liés à un accident de service, ne peut être rejetée au seul motif qu'il ne remplissait pas les conditions d'obtention de la rente ou de l'allocation d'invalidité.


Conseil d'Etat, 14 novembre 2014, n° 357999



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Leo Blanchette - Fotolia.com

Auteur

PLATEL Pauline

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.