S'inscrire à la newsletter
Le mandat écrit de l'agent immobilier et la commission

Le mandat écrit de l'agent immobilier et la commission

Publié le : 10/09/2010 10 septembre sept. 09 2010

Parce qu'elle se rapporte à des enjeux souvent importants et traite avec des clients le plus souvent profanes, l'activité de l'Agent Immobilier est, depuis longtemps, strictement règlementée.Agent immobilier et commission



Parce qu'elle se rapporte à des enjeux souvent importants et traite avec des clients le plus souvent profanes, l'activité de l'Agent Immobilier est, depuis longtemps, strictement règlementée par la loi du 2 JANVIER 1970 et son Décret d'application du 20 JUILLET 1972.


I- Cette règlementation s'applique à toutes personnes, physiques ou morales, qui, de manière habituelle, se livrent ou prêtent leur concours, même à titre accessoire, à toutes opérations de transmissions, locations et gestions d'immeubles, droits immobiliers, actions ou parts à vocation immobilière et fonds de commerce.

Elle exige que l'agent soit investi de sa mission par convention, obligatoirement écrite, valant mandat, numéroté et reporté par ordre chronologique sur un registre spécial.

Le mandat doit préciser exactement la mission, les conditions dans lesquelles l'agent est autorisé à recevoir, verser ou remettre des fonds, biens, effets ou valeurs à l'occasion de l'opération qui lui est confiée, et les modalités de redditions de comptes, déterminer la rémunération de l'entremise et désigner la partie qui en aura la charge.

Il doit en principe être rédigé en deux exemplaires originaux, l'un pour l'Agent l'autre pour le client.

Enfin, l'Agent ne peut réclamer le règlement de sa commission que lorsque l'accomplissement de sa mission est constaté par l'acte qui conclut définitivement l'opération confiée.


II- La jurisprudence fait une application sévère et stricte de ces principes et formalités, en privant l'agent de sa commission lorsqu'il ne les a pas respectés.

Cette sévérité est particulièrement illustrée par un Arrêt rendu le 8 AVRIL 2010 par la Première Chambre Civile de la Cour de Cassation.

Désireux de vendre un immeuble, son propriétaire s'était adressé à une Agence Immobilière et par une lettre lui ayant donné accord pour la vente du bien moyennant un prix déterminé, en l'occurrence 525 000 Euros, et la promesse d'une commission de 31 500 Euros.

L'agent immobilier trouva acquéreur et la vente fut effectivement conclue au prix fixé par la lettre du vendeur.

Il faut croire que celui-ci n'en fut guère reconnaissant puisqu'il refusa de payer la commission d'agence.

L'agent immobilier porta l'affaire en contentieux en réclamant paiement de sa commission promise.

Sa réclamation fut d'abord accueillie par les Juges de Première Instance puis par la Cour d'Appel au motif que la lettre écrite par le client vendeur, exprimant sans équivoque l'intention de vendre le prix de la vente et le montant de la commission promise valait mandat.

Sur pourvoi du vendeur, la Cour de Cassation inverse la solution et rejette la réclamation de l'Agent.

Elle juge en effet que la simple lettre, fut-elle sans équivoque, ne valait pas "contrat écrit" et par conséquent que l'agent immobilier ayant agi, fusse efficacement, sans mandat régulier n'était pas en droit de revendiquer le paiement de sa commission.

Le mandat est un contrat qui emporte des obligations réciproques.

Comme tel, il doit normalement être contresigné par le mandant mais aussi par le mandataire et , rappelons le, enregistré a un registre spécial.

Même si l'arrêt ne le dit pas, ce sont ces formalités qu'il sanctionne.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Daiga - Fotolia.com

Auteur

SCP FORTUNET & Associés
Cabinet
AVIGNON (84)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.