S'inscrire à la newsletter
Organisation des élections régionales et départementales et crise sanitaire

Elections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021 : quelles seront les modalités de déroulement avec le covid-19 ?

Publié le : 30/04/2021 30 avril avr. 04 2021

Le décret n° 2021-483 du 21 avril 2020 a fixé les dates des élections départementales, régionales et des élections aux assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique, les 20 et 27 juin 2021.

La circulaire NOR INTA2110958C du ministre de l’intérieur en date du 28 avril 2021, adressée aux maires,  vient préciser les conditions générales d’organisation de ces élections.

En effet, dans son avis du 29 mars 2021, le conseil scientifique a estimé que :

« Les risques auxquels s’exposent les électeurs en allant voter peuvent être réduits par la mise en œuvre d’un protocole adapté. Il en va de même des risques auxquels s’exposent les personnes participant aux opérations de vote et au dépouillement et des risques liés à l’utilisation des locaux, notamment scolaires ».

Cette circulaire précise notamment que les équipements sanitaires de protection individuelle, comme les visières, les masques et le gel hydroalcoolique seront fournis par l’État pour les membres des bureaux de vote, ainsi que pour les scrutateurs. Également, des masques seront à disposition des électeurs qui n’en disposeraient pas et la configuration des bureaux de vote devra permettre une distanciation physique d’au moins 1,50 m entre chaque personne.

La circulaire prend soin également de rappeler que la constitution des bureaux de vote relève de la responsabilité des maires et elle précise que les bureaux de vote et les opérations électorales devront être physiquement dédoublées, pour recueillir séparément les suffrages exprimés pour l’élection des conseillers départementaux et les suffrages exprimés pour l’élection des conseillers régionaux.

Toutefois, lorsque deux scrutins seront organisés dans une même salle de vote, les fonctions de président et de secrétaires des bureaux de vote pourront être mutualisées pour les deux scrutins. Les fonctions d’assesseur ne pourront quant à elles, pas être mutualisées.

Si le lieu de vote ne permet pas d’organiser les opérations électorales dans des conditions sanitaires satisfaisantes, alors le préfet pourra modifier le lieu de vote jusqu’à l’ouverture de la campagne électorale, qui aura lieu le lundi 31 mai 2021.

De manière générale, la circulaire précise et ce, afin de sécuriser d’un point de vue juridique, l’accueil des électeurs, que les présidents de bureaux de vote devront faire en sorte de limiter à trois, le nombre d’électeurs présents simultanément dans le bureau de vote. Une file d’attente devra donc être organisée à l’extérieur du lieu de vote, avec un marquage au sol approprié, permettant une distanciation physique d’au moins 1,50 m.

Le cheminement dans les bureaux de vote devra être matérialisé au sol et l’utilisation de parois de protections pour les bureaux de vote est également recommandée.

Les maires devront s’assurer du nettoyage des bureaux de vote, avant et après chaque tour de scrutin, tout en assurant un nettoyage fréquent du matériel de vote, pendant le scrutin.

Le conseil scientifique recommande de solliciter en priorité pour la tenue des bureaux de vote, des personnes vaccinées ou immunisées. Dans le cas contraire, les maires qui sollicitent des membres pour le bureau de vote et des fonctionnaires communaux, leur remettront sans délai une attestation de priorité d’accès à la vaccination.

Dans le cas où les communes ne pourraient pas composer le bureau de vote uniquement de personnes vaccinées, il est alors recommandé la réalisation de tests antigéniques, autotest ou RT-PCR, dans les 48 heures précédant le scrutin.

Enfin, la circulaire prévoit également des mesures liées à la limitation des manipulations lors des opérations de dépouillement.
Toutefois, chacun aura parfaitement compris la double utilité de cette circulaire d’une part, fournir un certain nombre de recommandations dans le cadre de l’organisation des scrutins et d’autre part, rappeler aux maires leurs responsabilités en la matière et l’utilité d’assurer « juridiquement » l’accueil des électeurs.



Cet article n'engage que son auteur.

Auteur

Thomas PORCHET
Avocat
DROUINEAU 1927 - Poitiers, DROUINEAU 1927 - La-Roche-Sur-Yon
POITIERS (86)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK