S'inscrire à la newsletter

Ouverture du procès du père incestueux autrichien

Publié le : 16/03/2009 16 mars Mars 2009
Le père incestueux autrichien Josef Fritzl, dont le procès s'est ouvert à Sankt-Pölten, près de Vienne, a plaidé coupable de viols, séquestration et inceste mais non coupable de meurtre et d'esclavage.

Le procès du père incestueuxL'homme a séquestré et violé pendant vingt-quatre ans sa fille dans sa cave, où sont nés sept enfants de cet inceste.

L'enquête judiciaire de près de sept mois a établi qu'Elisabeth avait été enlevée à l'âge de 18 ans le 29 août 1984 par son père, alors âgé de 49 ans. Il avait fait croire à une fugue de l'adolescente qui aurait rejoint une secte. En réalité, il voulait constituer une seconde famille entièrement à sa merci, enfermée dans un réduit aménagé dans le sous-sol de sa maison.

Ce drame familial fut révélé en avril 2008 à la suite de l'hospitalisation de l'aînée des enfants, une jeune fille de 19 ans qui n'avait jamais vu la lumière du jour, comme deux de ses frères.

Interrogé par la présidence du tribunal, Josef Fritzl, 73 ans, a plaidé «non coupable» pour le meurtre d'un des sept enfants né de cet inceste, mort quelques heures après sa naissance. Il a également rejeté l'accusation d'esclavage, jugée pour la première fois en Autriche et passible de 10 à 20 ans de détention.
Il nie aussi avoir menacé de les gazer.

En revanche, l'accusé a reconnu sa culpabilité pour séquestration, viols et inceste, des accusations passibles de peines non cumulables allant d'un an à 15 ans de prison.

Seul l'accusé se rendra au tribunal pendant les cinq jours d'audience, le verdict étant attendu le 20 mars.
L'homme devra répondre de six chefs d'inculpation : homicide, esclavagisme, viol, séquestration, menaces aggravées et inceste.





Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 783 784 785 786 787 788 789 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.