S'inscrire à la newsletter
Simplification du régime des travaux adossés aux monuments historiques

Simplification du régime des travaux adossés aux monuments historiques

Publié le : 17/11/2014 17 novembre nov. 2014
Le décret n° 2014-1314 du 31 octobre 2014 harmonise le régime applicable aux travaux effectués sur un immeuble adossé à un monument historique ou situé dans le champ de visibilité d'un immeuble classé ou inscrit.Mise en œuvre de la simplification du régime des travaux adossés aux monuments historiques ou situés dans leur champ de visibilité Ce décret fait suite à la loi n° 2012-387 du 22 mars 2012 qui a unifié les règles applicables aux immeubles adossés aux monuments classés et à ceux situés dans leur champ de visibilité.

Il régit la procédure de mise en place des périmètres de protection prévus à l'article L. 621-30 du code du patrimoine.

Lorsqu'un immeuble non protégé au titre des monuments historiques fait l'objet d'une procédure d'inscription ou de classement ou d'une instance de classement, l'architecte des Bâtiments de France peut proposer, en fonction de la nature de l'immeuble et de son environnement, un périmètre de protection adapté. La distance de 500 mètres peut alors être dépassée avec l'accord de la commune ou des communes intéressées. Ce périmètre est créé par l'autorité administrative après enquête publique.

Il modifie le code du patrimoine et le code de l'urbanisme et fixe le régime de l'autorisation de travaux portant sur un immeuble adossés à un bâtiment classés ou situé dans le champ de visibilité d'un immeuble inscrit ou classé.

Il instaure notamment une péremption de l'autorisation de travaux sur un immeuble classé ou inscrit. Cette autorisation est périmée si les travaux ne sont pas entrepris dans un délai de trois ans à compter de la notification de la décision ou de la date à laquelle la décision tacite est intervenue.

L'autorisation est également périmée si passé ce délai, les travaux sont interrompus pendant un délai supérieur à un an.

Une demande de prorogation d'un an peut être demandée.

Les délais de péremption sont suspendus en cas de recours contentieux contre l'autorisation.

Le décret adapte également l'organisation administrative dans le domaine du patrimoine.


Décret n° 2014-1314 du 31 octobre 2014.



Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © anrymos - Fotolia.com

Auteur

PLATEL Pauline

Historique

<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.