S'inscrire à la newsletter

Finances locales

Le droit public économique est fortement lié aux impératifs économiques et aux théories fluctuantes de l'interventionnisme économique de l'Etat. L'étendue de ce droit dépend finalement de la sphère d'intervention de l'Etat dans l'économie, de ses modes d'action et de son rôle.

Les finances locales concernent le budget des collectivités locales.
Les principales sources des finances locales sont les impôts locaux, les subventions de l’Etat, les emprunts, les recettes provenant des services locaux.

Les Chambres régionales des comptes sont chargées de fixer les règles et d’exercer un contrôle sur les finances locales, après que le plus souvent le Préfet a examiné les documents budgétaires que doivent lui transmettre les autorités locales.

L’avocat en droit public économique intervient notamment en cas de contentieux financier devant les Chambres Régionales des Comptes,

Face à l’imbrication croissante des partenariats publics-privés et à la complexité accrue des règles juridiques qui les encadrent, le rôle de l’avocat spécialisé en droit public économique est d’autant plus important.
  • Trouver un avocat spécialisé en droit des collectivités locales
  • Trouver un avocat spécialisé en droit financier
  • Trouver un avocat en fiscalité
  • Trouver un avocat en contrats et marchés publics

Vous retrouverez dans notre rubrique Finances locales les thèmes suivants :
Fiscalité / Gestion de fait / Chambre des comptes
Droit public économique

Cette rubrique traite donc entre autre de tout ce qui touche aux subventions, aux taxes, à l’administration fiscale, aux aides des collectivités aux entreprises, à la Chambre des comptes…
 

Les forces et faiblesses économiques des intercommunalités

Publié le : 28/05/2019 28 mai Mai 2019
Collectivités / Finances locales / Droit public économique
L'assemblée des communautés de France, association regroupant l'immense majorité des intercommunalités, publie de manière très régulière un certain nombre de rapports et de statistiques aussi intéressantes qu'utiles. Dans sa dernière livraison, elle vient de publier deux notes d'une série qui...

Les détournements de fonds par un tiers au détriment de l'entreprise sont-ils toujours déductibles ?

Publié le : 06/08/2019 06 août Août 2019
Collectivités / Finances locales / Fiscalité/ Gestion de fait/ Chambre des Comptes
Le Conseil d’Etat dans un arrêt du 12 avril 2019 précise qu’en cas de détournements de fonds commis par des tiers au détriment d'une société, les pertes qui en résultent sont déductibles des résultats de la société même s’ils résultent de carences dans l'organisation de la société.   Quels...
Collectivités publiques : ne négligez pas le titre exécutoire après expertise construction !

Collectivités publiques : ne négligez pas le titre exécutoire après expertise construction !

Publié le : 26/07/2017 26 juillet Juil. 2017
Il est parfaitement possible pour une collectivité, après qu'un rapport d'expertise ait déterminé les responsabilités des différents protagonistes, d'agir par voie de titre exécutoire pour obtenir le recouvrement des sommes.

Le décret n°2012-1246 est venu remplacer le vieux décret de 1962 sur le règlement général sur la comptabilité publique.

Il donne une prérogative particulièrement importante aux collectivités qui peuvent émettre des titres exécutoires et constituer débiteur tel ou tel protagoniste d'un marché public.

Car en effet, il ne faut pas oublier que le titre exécutoire n'est pas réservé à l'impôt.
Il est en effet parfaitement possible à une collectivité, dans le cadre d'une action en responsabilité décennale d'agir par voie de titre exécutoire contre ces co-contractants défaillants.

Dans un arrêt du 27 février 2017, la Cour Administrative d'Appel de Marseille est venue l'illustrer de fort belle manière.

Cet arrêt rendu sous le n°15MA05010 vient rappeler qu'il est parfaitement possible à une collectivité, après qu'un rapport d'expertise ait déterminé les responsabilités des différents protagonistes, d'agir par voie de titre exécutoire pour obtenir le recouvrement des sommes.

Dans cet arrêt, la Cour est venue analyser le rapport d'expertise et le partage des responsabilités qu'il y avait lieu d'opérer entre les différents protagonistes du sujet.
C'est d'ailleurs en raison d'une telle analyse qu'elle est venue diminuer les parts de responsabilité du maître d'oeuvre notamment.

Cela a conduit à la décharge partielle de l'obligation de payer.
Le principe qui a été rappelé et qu'il est particulièrement utile aux collectivités de mettre en oeuvre, est que, par voie de titre exécutoire, il est parfaitement possible de se passer de Juge.

Tout comme les collectivités ont la possibilité de passer des actes administratifs pour l'acquisition des biens ou la vente de leur patrimoine, se passant ainsi de notaire, il leur est possible de se passer de Juge pour, après le dépôt du rapport d'expertise, recouvrer les sommes nécessaires à la réparation des dommages constatés.

Le passage forcé est bien celui du référé expertise.
Car en effet, pour rendre opposable aux protagonistes du dossier un rapport d'expertise, il conviendra de les assigner devant le Juge des Référés sur la base de l'article R532-1 du code de justice administrative.

Mais à l'issue du dépôt du rapport, et dès lors qu'il sera effectivement parfaitement opposable à l'ensemble des protagonistes du dossier, il sera tout à fait loisible aux collectivités, sur la base des dispositions de l'article 24 du décret n°2012-1246, de constituer débitrice les entreprises intervenues.

Un débat s'ouvrira probablement devant le Juge mais il sera le fait des entrepreneurs concernés qui rechercheront l'annulation du titre.

Un très grand soin sera apporté à la rédaction du titre et de la délibération qu'il précèdera.
Car c'est là que se logent bien souvent les difficultés contentieuses.

L'assistance d'un avocat spécialisé en droit public sera plus que jamais utile.


Cet article n'engage que son auteur.

Crédit photo : © Fotodo - Fotolia.com
 

Auteur

DROUINEAU Thomas
Avocat Associé
DROUINEAU 1927 - Poitiers
POITIERS (86)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.