Conflit : pourquoi choisir l'arbitrage ?

Conflit : pourquoi choisir l'arbitrage ?

Publié le : 23/04/2018 23 avril avr. 04 2018

A l’heure où les Tribunaux sont particulièrement encombrés, avec des délais de jugement particulièrement longs, et à un moment où le ministère de la Justice prend des lois pour déjudiciariser les conflits, l'arbitrage semble être un mode de résolution des conflits particulièrement adapté car il offre d'une part une rapidité, et d’autre part consiste à confier à un arbitre ou un collège d’arbitres spécialisés des dossiers parfois complexes.

A titre d'exemple, un viticulteur en conflit avec un fournisseur ou un prestataire, peut décider, avec lui, de soumettre le litige à un arbitre plutôt qu'à un Tribunal qui rendra une décision de nombreux mois plus tard.

L'arbitrage permet donc de régler un litige (sans passer par les tribunaux de l'État mais par une juridiction arbitrale), en confiant le différend à un ou plusieurs particuliers choisis par les parties. Il constitue dès lors un mode de règlement extra-judiciaire des conflits.

La mission est confiée à un arbitre ou bien à un collège de trois arbitres, qui auront nécessairement une bonne connaissance de la matière concernée par le litige.

La sentence arbitrale est écrite et doit contenir un exposé succinct des prétentions respectives  des parties et de leurs moyens de droit. La sentence doit être motivée en droit (lorsque les arbitres statuent en droit) ou en équité (lorsque les arbitres statuent en amiables compositeurs).

La sentence doit également mentionner le nom des arbitres, la date et le lieu où la sentence a été rendue, l'identité des parties et de leurs conseils. Enfin, la sentence doit être signée par les arbitres.

S’agissant des effets de cette sentence, il s'agit en réalité d'une véritable décision de justice qui s'impose aux parties.
Toutefois, la sentence arbitrale est dépourvue en tant que telle de force exécutoire. Cela signifie que concrètement, si l'une des parties ne souhaite pas exécuter cette décision, elle devra y être contrainte par une procédure (très courte) devant le Tribunal de Grande Instance afin de donner force exécutoire à la sentence arbitrale.

Le recours à une procédure d'arbitrage peut-être utilisé par toute personne privée ou toute entreprise confrontée à un litige à condition que les parties soient d'accord toutes les deux pour recourir à l'arbitrage. L’arbitrage est confidentiel, efficace, rapide, et jugé par des arbitres spécialisés.


Cet article n'engage que son auteur.


Crédit photo : © christophe BOISSON - Fotolia.com
 

Auteur

Alexis GAUCHER-PIOLA
Avocat Associé
Alexis GAUCHER-PIOLA
LIBOURNE (33)
Voir l'auteur Contacter l'auteur Tous les articles de l'auteur Site de l'auteur

Historique

<< < ... 205 206 207 208 209 210 211 ... > >>
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK