S'inscrire à la newsletter
Tenue de travail obligatoire pour les salariés : qui a la charge de son entretien ?

Tenue de travail obligatoire pour les salariés : qui a la charge de son entretien ?

Publié le : 21/03/2018 21 mars Mars 2018
Lorsque le port d'une tenue de travail est obligatoire pour les salariés et qu'il est inhérent à leur emploi, le coût d'entretien et de nettoyage de ces tenues est à la charge de l'employeur sans que le salarié ait à justifier des frais qu'il engage.

Dans beaucoup de professions, l'employeur impose à ses salariés le port d'une tenue de travail spécifique; Se pose alors la question de l'entretien de ces vêtements de travail.

Dans un arrêt du 14 février 2018, la Cour de cassation rappelle que l'employeur doit assurer l'entretien des tenues de travail dont il impose le port au salarié.

Elle casse ainsi l'arrêt d'appel qui avait décidé que la prime d'entretien n'était pas due dès lors que son principe n'était pas prévu au contrat de travail, et que les salariés n'apportaient pas les justificatifs des frais engagés par eux pour l'entretien de leur uniforme. 

La cour de cassation avait déja rendu un arrêt en ce sens : "les frais qu'un salarié expose pour les besoins de son activité professionnelle et dans l'intérêt de l'employeur doivent être supportés par ce dernier ; la clause du contrat de travail qui met à la charge du salarié les frais engagés pour les besoins de son activité professionnelle est réputée non écrite.  Ayant constaté que le port d'une tenue de travail était obligatoire pour les salariés et qu'il était inhérent à leur emploi, le conseil de prud'hommes (...), a, à bon droit, dit que l'employeur était tenu de prendre en charge leur entretien, nonobstant la clause contractuelle contraire, et accordé aux salariés des sommes dont il a souverainement apprécié le montant ." (cass, soc, 19 septembre 2013, n° 12–15137 )


Comment l'entreprise peut-elle s'acquitter de cette obligation d'entretien des tenues de travail imposées ?

Plusieurs solutions s'offrent à l'employeur :
L'entreprise peut par exemple attribuer une prime de nettoyage couvrant les frais d'entretien, ou bien mettre à la disposition des salariés des machines à laver, ou encore déléguer l'entretien des uniformes à une laverie.



Virginie MEREGHETTI-FILLIEUX


Cet article n'engage que son auteur.


Crédit photo : © R-DESIGN - Fotolia.com

 

Historique

<< < ... 79 80 81 82 83 84 85 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.