S'inscrire à la newsletter

Les discours prononcés pour les 20 ans d'Eurojuris

Publié le : 05/12/2007 05 décembre Déc. 2007
1) Discours d'Eric DAURIAC
2) Discours de Jean Du PARC



1) Le discours d'accueil du Président Eric DAURIAC:

" Mes chers Confrères,
Mes chers Maîtres,
Chers invités,

Nous sommes réunis ce soir pour célébrer les 20 ans d’EUROJURIS FRANCE.

Je remercie sincèrement et chaleureusement les Membres ainsi que les invités qui ont maintenu leur projet de venir ce soir, en dépit des mouvements sociaux que le pays connaît ces jours-ci.

Ce soir, nous recevons 280 de nos Membres ; 90 structures étant ainsi représentées.

Je me félicite, et salue particulièrement la présence :

- de nos Confrères voisins :
- d’Espagne, en la personne de Blanca PADROS, BARCELONE
- d’Italie : Pierantonio PAULON, TREVISE
- de BELGIQUE : Laurent VAN REEPINGHEN, BRUXELLES

- des Instances internationales du Réseau :
o en la personne de
? Laurent MARLIERE, (A confirmer), Secrétaire Général d’E.I.
? Diane TRIES, Siège d’EUROJURIS INTERNATIONAL

Certains des Professeurs qui font la qualité de notre organisme de formation nous ont fait l’honneur d’être parmi nous.

Nos clients sont également présents pour connaître ou retrouver leur Correspondant. Faisons-leur honneur.

* * *

Ces 20 années de :
- services aux Membres : formation, relations presse, etc.
- politiques de développement : l’internet, ISO,
- réflexion, via nos congrès et groupes de travail,

marquent à la fois un constat et un tournant décisif.

Le constat est que notre Réseau est un Réseau hétéroclite. D’implantations, d’histoire et de taille différente.

Force est de constater que notre ambition est la même :

S’inscrire dans :
- l’innovation
- la proximité
- le full-service (par les 74 compétences référencées ainsi que le Réseau international).

L’association, certifiée ISO depuis aujourd’hui 6 ans, a veillé à la qualité des échanges avec les Membres.

Le temps est venu à la fois de passer au retour sur investissement pour nos Membres, et ainsi de contribuer directement à leur activité par la promotion de leur compétence vis-à-vis des Tiers.

Nous allons proposer un Réseau d’Avocats
- contributeurs,
- accessibles,
- veillant à l’adéquation de leur offre par rapport aux nouvelles demandes,
- et Experts.

Avant de passer la main à notre « père à tous », le Bâtonnier Jean du PARC, je vous propose de regarder le court film illustrant l’offre de nos Membres. "



2) Le discours de Jean du PARC:

" 20 ans, déjà.

20 ans, seulement ?

Mais, surtout, 20 ans… pour quoi faire ?

Il y a 20 ans, un homme – avocat bouillonnant de son état – a eu une révélation : les cabinets d'avocats de province doivent sortir de leur isolement de façon à présenter à leurs clients une réelle alternative à certains grands cabinets français, mais, aussi et surtout, aux cabinets anglo-saxons qui franchissaient alors en nombre – nombre de cabinets, nombre d'avocats – qui le chanel, qui l'atlantique.

De cela – mais de cela seulement – nous devons lui dire Merci, et je lui dis, "Merci Christian".

Car, vous l'avez compris : un réseau de cabinets d'avocats, c'est tout… sauf un seul homme. Et, du réseau créé en 1987, il subsiste aujourd'hui :

- 96 cabinets

- environ 150 avocats qui tous, autant que celui qui vous parle à cet instant, partagent la qualité de "membre fondateur"… dont 52 sont présents ce soir

Membres fondateurs,
d'un réseau de cabinets d'avocats,

qu'est-ce que cela signifiait à l'époque ?
qu'est-ce que cela signifie aujourd'hui ?

Conscients de ce que l'union ne pouvait qu'élargir notre champ d'action, il nous fallait définir les critères d'une union qui se voulait avant tout respectueuse de l'indépendance de nos cabinets :

Il ne pouvait donc s'agir que de critères qualitatifs… dont le premier – et il est plus que jamais encore le premier – était/et reste l'EXCELLENCE… au travers d'une formation de grande qualité.

Nous avons d'ailleurs fait école… puisque, 17 ans plus tard, la profession d'avocats rendait – enfin – obligatoire la formation permanente de ses membres.

Cette formation, fruit de l'étroite collaboration d'universitaires faisant autorité dans leur discipline et de praticiens spécialisés, nous est toujours enviée !

Mais, parce qu'il fallait pouvoir garantir une réactivité collective, il fallait aussi pouvoir communiquer : à l'époque, nous innovions en rendant obligatoire l'acquisition… d'un télécopieur !

Ce fut aussi l'époque à laquelle nous nous sommes dotés d'un siège social : 250 m² de bureaux au 45 quai des Grands Augustins, comportant salle de réunion, bureaux de réception… et, très vite, des services communs, aujourd'hui constitués de deux jeunes et charmantes assistantes et d'une non moins jeune et charmante déléguée générale : elles ont apporté à la préparation de cette soirée les soins qu'elles consacrent habituellement à l'animation d'un réseau qui, ce soir et par ma voix, leur en dit un solennel et affectueux MERCI.

Si la diversité de nos cabinets est un incontestable facteur d'enrichissement du réseau, nous ne pouvions rester à l'écart d'un courant qui, depuis maintenant près de 10 ans, atteint tous les professionnels : celui du "management de la qualité" : traduisez : "certification".

Et nous sommes fiers que nombre de nos cabinets offrent déjà ce label, non seulement à leurs clients habituels, mais aussi à ceux, venus de l'extérieur par le canal du réseau.


Et, parce qu'il faut une vitrine, nous mettons à la disposition de tous, membres du réseau, clients, prospects…un magnifique plateforme internet refondue, et qui regroupe tout, tout, tout… ce que vous avez voulu savoir sur nous, sur nos cabinets, sur les sujets qui vous intéressent ou vous préoccupent… et qui permet une communication instantanée sans plus aucune limite.

Il vous suffit de taper www.eurojuris.fr.

Prononcer le nom d'EUROJURIS, c'est "sortir de nos frontières" pour vous dire encore que :

- le réseau s'est ouvert à des professionnels voisins – et amis – eux-mêmes regroupés entre professionnels de chaque profession :

o les avoués à la Cour d'Appel, "espèce" en éternelle voie de disparition… dont je doute qu'elle disparaisse un jour, tant elle est aussi indispensable à nos magistrats d'appel… qu'à nous-mêmes

o les huissiers de justice… sans lesquels une décision de justice n'aurait d'autre valeur que celle d'un parchemin

o les notaires, au premier rang desquels notre fidèle ami de la première heure, montpelliérain d'attache, mais présent partout où on a besoin de lui : Dominique GRASSET

- le réseau doit encore s'ouvrir à d'autres : je pense aux professionnels du chiffre… qui ne devraient jamais être nos concurrents, tant notre complémentarité est évidente.

Mais, prononcer le nom d'EUROJURIS, c'est, encore et surtout, vous dire que notre association a, dès l'origine, milité pour que chaque pays d'Europe nous copie… ce qui s'est fait

au sein d'EUROJURIS, qui a son siège à BRUXELLES, et regroupe à ce jour les différentes associations nationales au nombre de 16,

et qui a conduit notre association nationale française à abandonner son nom d'INTERJURIS pour adopter celui d'EUROJURIS FRANCE.

EUROJURIS FRANCE qui, par la voix de l'un de ses fondateurs, vient vous dire, au terme de ce propos historique :

parce que la vie est devant, et non derrière,

parce que l'histoire n'est pas une fin, mais une référence pour mieux conquérir et organiser l'avenir,

parce que le juriste en général,
l'avocat en particulier,
est celui qui manie le droit comme un instrument d'organisation des relations, qu'elles soient familiales, sociales, économiques,

notre place ne cesse de grandir…

à nous de l'occuper pleinement, et, pour y parvenir, de vivre dans le renouveau permanent de chacun des 1 000 membres qui constitue le réseau français et des 6 000 membres qui constitue le réseau européen

La carte judiciaire ?

Fruit de 50 ans d'immobilisme, le paysage judiciaire actuel est à l'évidence inadapté ; il y a donc matière à réforme.

Pour autant, la fausse la fausse concertation n'est pas acceptable,

mais la défense des acquis des seuls avocats ne le serait pas non plus

la carte judiciaire, ce sera la justice de demain

mais le droit, c'est beaucoup plus que la justice

et nous n'existons que par et pour nos clients… que Madame le Garde des Sceaux ne déplacera pas !

Et l'honneur de notre profession,
L'honneur de notre réseau,

c'est d'apporter à nos clients le meilleur service qui soit.

Alors : le temps n'est-il pas venu, pour EUROJURIS FRANCE, de constituer au plan, non plus local, mais régional, de véritables plateformes regroupant – sous une forme à déterminer, au besoin respectueuse d'une indépendance exigée – nos cabinets et nos études, mieux à même, de la sorte :

- non seulement de ne pas pâtir d'une réorganisation qu'ils ne maîtrisent pas

- mais, au contraire, en en mutualisant les effets, d'en faire un instrument de progrès :

o pour nos cabinets
o pour nos clients

C'est le sens que, pour ma part, je voudrais donner aux 20 prochaines années de la vie d'EUROJURIS.



Cet article n'engage que son auteur.

Historique

<< < ... 44 45 46 47 48 49 50 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.